Articles avec #papa - maman tag

Publié le 21 Octobre 2014

Je pense souvent à toi papa, tu t’en est allé si soudainement

Je voudrais reculer dans le temps et t’enserrer fortement

Le choix ne m’a pas été donné, j’ai du accepter la fatalité

Ton heure était venue, tu devais vers le ciel t’envoler

 

Tu me manques mon papa, c'est terriblement affreux

Parfois je me surprends à croire que tu vas revenir

Sans m'en rendre compte je me fais souffrir

Je dois me ressaisir, ne pas y penser serait mieux

 

J’aimerai mon papounet t’avoir à mes côtés

Juste un instant pour pouvoir te toucher

Entendre tes conseils, à nouveau te parler

Rien qu'un instant, te laisser me rassurer

 

Je me suis embarquée sur l'océan de la vie

Sans mon phare pour me guider, car tu es parti

La houle est violente, je ne peux me reposer

Papa, la vie ici bas est bien compliquée

 

Pour affronter les vents et les marées

J’avance sur le chemin de l’humilité

Tu m’as enseigné la droiture, la bonté

J’utilise tout mais surtout l’honnêteté

 

Tu sais papa le ciel bleu à changé

Les oiseaux ont arrêté de chanter

De notre temps, la vie n’est plus la vie

Les gens ne sourient plus aujourd’hui

 

Je marche comme un funambule sur le fil de la vie

Je ne peux tomber car ta main toujours me saisie

Tu m’as tracé le chemin : il s’appelle modestie

Je le suis doucement avec pas mal d’acrobaties

 

Parfois le soir je scrute les divines étoiles

Espérant que ta voix souffle dans ma voile

Je suis persuadée que de la haut tu me vois

Tu es mon Séraphin, tu prends soin de moi

 

Je me rappelle de tes mots, j’ai enfin compris

Tu me disais et répétais qu’il faut continuer

Que pour vivre sur terre aujourd’hui

Il ne faut pas se laisser détruire par le passé

 

Mais sans toi c’est difficile… Tu me manques PAPA
 

Voir les commentaires

Rédigé par la rage au coeur

Publié dans #Papa - maman

Publié le 1 Juin 2012

imagesCAHJZNP1.jpg

 

Maman, tu essayes de mettre des couleurs dans ma vie, tu es ma trousse à crayons de couleur

Dans cette trousse se trouve aussi une gomme qui te sert à effacer les misères de mon coeur

Je t'observe, courageuse, entreprenante, forte : pourtant la vie n'a pas été tendre avec toi

Malgré cela, tu apportes tout et souvent plus, pour remplir mon coeur d'enfant de joie

 

Quand on se dispute toutes les deux, alors mon coeur part se cacher dans les oubliettes

Parfois la souffrance t'aveugle, alors je file, je prends très vite la poudre d'escampette

Mais cela n'est rien comparé à nos merveilleux moments d'échange, alors on en rigole

Pour rien au monde je n'échangerai ma Maman car pour moi elle est ma luciole

 

Maman, la solitude te pèse car Papa vient de nous quitter après une longue maladie

Mais regarde, tu n'es pas seule, viens, prends ma main, je t'emmène faire danser ta vie

Je me propose d'être ton cavalier, je te promets de ne pas te marcher sur tes pieds

Je vais tout faire pour éteindre l'incendie de douleur dans ton coeur, viens Maman danser

 

Ensembles, Nous allons user nos souliers sur ce chemin qui un jour nous mènera à Papa

Ce temps n'est pas encore venu, alors profite car le chemin est encore long jusqu'à là-bas

Ouvrons tout grand les fenêtres Maman, laisse entrer le soleil pour réchauffer ton âme

 Ouvre la porte pour laisser entrer tes filles, tes petites filles : ensemble cherchons le sésame

 

En regardant le ciel, j'arrive à contempler des milliers d'étoiles, elles brillent, elles étincellent

En me promenant dans la forêt je peux voir des centaines d'oiseaux dans les arbres, pêle-mêle

Dans ce pré, une quantité de petites fleurs émerveillent et embaument notre oxygène

Mais dans mon coeur d'enfant, une seule et unique place, Maman tu y trônes telle une reine

 

Maman je te souhaite une merveilleuse fête des Maman

 

 

<a href="http://www.1voyancegratuite.com">1voyancegratuite.com</a>

    

Voir les commentaires

Rédigé par la rage au coeur

Publié dans #Papa - maman

Publié le 29 Avril 2012

114763969977-13ea427

 

Papa je ne te reconnais plus, tu as changé en si peu de temps

Tu ne parles presque plus, je m’inquiète pour toi terriblement

Derrière tes rares sourires se cache une profonde tristesse
Même si tu essaies de la cacher,  en toi une grande détresse

Sur ton visage une envie de pleurer,  une envie de hurler
Dans tes yeux on peut y voir toutes les épreuves endurées

Tu erres dans la maison tel un fantôme hantant les lieux
Ton regard est vide d’expression, plus de vie dans tes yeux

 

J'ai le cœur serré, peur que tu ne sois plus à mes côtés

J’aimais tant ta façon de me parler et de me réconforter

Aujourd’hui tu n’es plus qu’une ombre, tu n’as plus envie

Combattre cette maladie t’a épuisé, tu ne veux de cette vie

Tu me demandes à quoi cela sert d'être ici, pour toi c’est clair
Rester là, seul, inutile, juste un corps relié à un tuyau d’air

Je reste impuissante et dans l’impossibilité papa de t’aider

La seule chose que je puisse faire c’est de continuer à t’aimer

 

Voir les commentaires

Rédigé par la rage au coeur

Publié dans #Papa - maman

Publié le 31 Août 2011

Assise là, face à ce plan d’eau

Tel un miroir, il reflète mon visage

Un peu ridé, usé par son âge

Il s’en dégage un air mélanco

 

Un sourire sur les lèvres

Un plaisir certes d’être ici

Mais au fond de moi une mélancolie

Une tristesse, une grande agonie

 

Le soleil se mire dans ce miroir

Réchauffe l’air de ses rayons

Moi je ne pense qu’à ce soir

Pour t’appeler papa à la maison

 

Tu ne peux plus partir en vacances

Tu es relié à l’oxygène pour survivre

Une bien triste fin d’existence

Toi qui buvais la vie à en être ivre

 

Je ne suis pas partie très loin

Au cas où de moi tu aurais besoin

Je culpabilise de m’être échappée

Mais papa je suis tellement lessivée

 

Entre ta maladie et la mienne

La peur et la tristesse me tiennent

Je voudrais avec une gomme tout effacer

Pour à nouveau nos vies recommencer

 

07slfr09

Voir les commentaires

Rédigé par la rage au coeur

Publié dans #Papa - maman

Publié le 20 Février 2011

1950005315 1

 Papa, hier j'ai du te ramener aux urgences

Tu t'énerves, n'as plus aucune patience

tu veux en finir, raz le bol de souffrir

L'air dans tes poumons ne fait que tarir

 

Je t'en conjure bats-toi mon papounet

Sans toi le monde serait bien tristounet 

Tu es mon repère, mon phare dans la vie

Sans toi ma vie ne serait que survie

 

Je sais que tu es très fatigué

Que de te battre tu es lassé

Mais plonge ton regard dans le mien

Pour y puiser courage et te sentir bien

 

Je t'aime plus que tout au monde

Prends ma main pour que tu ne tombes

Ensemble marchons encore un peu

Ensemble soyons heureux encore un peu

 

Papa je t'aime 

 

Voir les commentaires

Rédigé par la rage au coeur

Publié dans #Papa - maman

Publié le 28 Juillet 2010

 

114763969977-13ea427

 

 

J’étais à tes côtés, ce dimanche

Pour te donner un bisou, vers toi je me penche

Délicatement, mon amour je dépose sur ta joue

Tu ne réagis pas, on dirait que tu t’en fous

 

Je ne vois plus de bonheur dans tes yeux

A la vie, tu as déjà dit adieu

La maladie te tue, t’anéantie

Plus jamais tu ne seras guéri

 

Trouve en moi une once d’espoir

Dans mon calice d’amour viens boire

Je t’en supplie accroche toi à la vie

Ne sombre pas dans le noir de l’infini

 

Un grand sentiment d’impuissance

Face à ta détresse immense

Je suis inondée de tristesse

Quand tu dis « je veux que ça cesse »

 

J’aimerais déplacer des montagnes pour te guérir

Au lieu de rester là à te voir mourir

Papa je t’en conjure secoues-toi

Bats-toi, fais le pour moi

 

Quoi que tu décides je serais là

Pour le meilleur, comme le pire

Avec toi j’avancerais pas à pas

A tes côtés jusqu’à ton dernier soupir

 

PAPA ton absence sera un supplice éternel

 

Voir les commentaires

Rédigé par la rage au coeur

Publié dans #Papa - maman

Publié le 22 Avril 2010

cheveaux

 

A paiser tes maux papa par mes mots

 

T écrire des mots d’amour, tous beaux

O ublier ta maladie, avancer avec la plume

I l te faut y croire, ouvre ton nez, hume

 

M on petit papounet je t’aime d’amour

O n est ensemble ici et pour toujours

N oublie jamais ta fille adorée

 

P pour la vie je serais à tes côtés

A toi papa je dédie ce poème

P pour te crier combien je t’aime

A lors rigole et souris à la vie

 

Voir les commentaires

Rédigé par la rage au coeur

Publié dans #Papa - maman

Publié le 3 Avril 2010

chaussures

 

Sans toi je deviendrais orphelin

Je n’avancerais plus su mon chemin

Mon ciel ne serait plus remplit d’étoiles

Sur ma vie, ton départ jetterait un voile

 

J’ai tellement besoin de toi papa

J’ai toujours marché sur tes traces, tes pas

La maladie t’obsède, te fait mal

Les grosses têtes t’ont dit que c’état fatal

 

Non papa, moi j’y crois encore

Ensemble, prouvons leurs qu’ils ont tort

Je t’en conjure, ne lâche pas ma main

Il faut t’accrocher et croire au lendemain

 

Ta déprime te rend égoïste

Tu m’as effacé des amours de ta liste

Papa, te rappelles-tu que je suis ta fille

Dans mes yeux, vois, ton visage brille

 

Regarde devant toi, tu peux avancer

Regarde devant toi, tu peux essayer

Avec ta fille à tes côtés

Pour de nombreuses années exister

Voir les commentaires

Rédigé par la rage au coeur

Publié dans #Papa - maman

Publié le 1 Avril 2010

 

mere-et-enfant-t10991

Je suis sonnée par la peur

Tu ne veux plus lutter avec vigueur

Tu ne crois plus aux rêves

Tu sens que tout s’achève

 

Des cris d’espérance je pousse

Ta réponse « merde » à tous

Je continuerai à t’offrir mon amour

Et combattrai ta terrible détresse chaque jour

 

Ne te laisse pas gagner par cette maladie

Pour moi, accroche-toi à la vie

Papa, ma vie sans toi n’a aucun avenir

Papa, ma main se tend, vient la tenir

 

JE T'AIME MON PAPOUNET

 

Voir les commentaires

Rédigé par la rage au coeur

Publié dans #Papa - maman

Publié le 10 Mars 2010

 

chaussures

 

Quand je parle de toi

Des tremblements dans ma voix

Mon papa d’amour

Dans mon cœur pour toujours

Ma gorge est nouée

Rien que de penser que tu puisses me quitter

 

Cela ne te fera certes pas guérir

Mais je t’aime à en mourir

Cette maladie te nuit

Partout elle te poursuit

 

Je suis consciente que le chemin de ta vie se termine

Mais plus j’y pense, plus cela me mine

Comment avancer sans toi dans le vie ?

Rien que d’y penser, je frémis

 

J’essuie mes larmes

Mais refuse de poser les armes

A tes côtés je me dois d’être forte

Je veux être avec toi jusqu’à la porte

La porte de la lumière

Là où toutes les souffrances ne seront plus que poussière

 

Le mot papa est très beau, tu le portes à merveille

Tu es le plus pur des joyaux qui brille comme une étincelle

Un jour je ne pourrais plus prononcer ce mot papa

Car tu m’auras quitté, ne seras plus là

 

Ma bouche deviendra muette sans ce mot

Mon cœur saignera pour évacuer ses maux

Papa tu es unique pour moi

A jamais le mot PAPA sera gravé en moi

 

Tu ne dois pas partir

J’ai tant de choses à te dire !

Tu n’as pas encore vécu assez

Je n’ai pas fini de t’aimer 

Voir les commentaires

Rédigé par la rage au coeur

Publié dans #Papa - maman