Articles avec #ecrire tag

Publié le 17 Février 2014

 


Ma plume revient après une très longue absence

L'enfer humain m'avait rejeté avec force et violence

Mais le ciel bleu s’est ouvert sur un avenir meilleur

Les lendemains chantent désormais tous en cœur


 Certains disent que l'écriture ne règle rien

Affirment que cela n'apaise en rien le chagrin

Je viens par ma plume, défendre les beaux mots

Que ces poètes déchus ont donné à nos maux


 La plume est l'arme qui soulage les douleurs

Sous l'émotion intense, écrase avec fureur

Elle reproduit le déchirement de notre petite vie

A travers l’écriture, le mal doucement s’assagit


 La poésie par les lettres nous aide pauvres malheureux
A soulager la violence de la détresse qui nous emporte
Là où on ne veut pas de nous, poussés vers d’autres lieux

Devant tant de stupidité, on ferme de notre cœur la porte


 Ma plume vagabonde, sans se poser une seconde
Ma plume est à nouveau libre de hurler sur les ondes
Ecrire me soulage de tout ce que je n'ose pas dire
Ces mots ici posés, me font vivre et enfin sourire


Ma plume se sent habitée et mon clavier se met à vibrer
Mes mains sont prêtes à décrypter toutes mes pensées
Elles vont donner naissance aux mots et l’écrit libérer
Ce soir mon cœur est inspiré, il a recouvré sa liberté

Sous des termes délicieux j’exprimerai mes vœux

Bercer par le bonheur écrirais des poèmes savoureux

Sans pour autant oublier ce sacré passé malchanceux

Je me lance un défi : faire de ma vie un conte merveilleux


 Le plus beau des trajets est celui qu’on suit avec espoir
Une belle rencontre me dessine au quotidien son chemin

Sa main me guide à travers la nuit en tenant le bougeoir

Il éclaire la voie et me conduis doucement, d’un pas serein


Ma plume vibre d’impatience…


 

 


 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par la rage au coeur

Publié dans #Ecrire

Publié le 7 Mai 2012

 

imagesCABU2ZEP.jpg

 

 

Que nous soyons poète via les mots, fleuriste donc semeur, ou jardinier donc cueilleur
Nous cultivons tous un magnifique jardin  secret remplit d'amour au fond de  notre cœur

On s’y pose pour fuir le quotidien, les problématiques  de la vie et se remplir d’illusions

Là,  plus de conflits, plus de méchanceté, on y réside avec joie et on y cultive la passion

Jusqu’à il n’y a pas si longtemps, ce jardin était accessible à tous ceux qui le souhaitaient

Mais un mauvais jardinier que j’avais laissé entrer, par sa terrible méchanceté, a  tout brisé
De mon lieu de beauté et de joie, il en a fait un endroit laid et malheureux, il a tout dilapidé
Ainsi il a détruit mon paradis et tout fait pour faire mourir l’espoir et la vie qui y régnaient

Il y avait une telle abondance dans ce jardin, une telle quantité de belles et folles espérances

Pendant des mois tout est resté sec, triste et sans vie,  c’en était devenu désolant, affolant
Un sourire a semé une graine qui y a germée, laissant entrevoir un doux renouvellement
Et subitement ce jardin, qui paraissait sec et repoussant, s’est mis à vivre une renaissance


J’ai remonté mes manches, enfilés mes bottes en caoutchouc, ressortis tous les outils de jardinier

J’ai défriché la colère, retiré le lierre de la tristesse, coupé les racines qui me retenaient dans le passé
J’ai ressorti les graines de mes valeurs de vie et les ai semé, aucun endroit de mon cœur je n’ai oublié

Cette terre si fatiguée et si sèche, je vais la nourrir chaque jour d’amour au point de l’engraisser


Les graines de joie attisent les rires, de paix ramènent  la quiétude, de bonheur illuminent ma vie
De tendresse me plongent dans l’ivresse, d’émotion rallument mes passions, quelle sublime richesse
Dans mon jardin secret la vie a repoussée, je m’y retrouve enfin, adieu sécheresse et petite faiblesse
Poussée par une folle envie d’aimer, d’espoir et de pardon, je m’y promène en agréable compagnie

Peu importe les dégâts que ma vie a subit, elle peut refleurir car  je m’en suis sortie revigorée
L’avenir se conjugue à l’espérance,  j’ai retrouvé ma dignité que le vilain jardinier m’avait volé
Dans mon paradis la végétation y est somptueuse,  j’y passe de longues heures très délicieuses
Je me pose là, sous le grand saule,  et mes pensées vagabondent  me laissant bien songeuse

La force tranquille du chêne me rassure, la sagesse du roseau courbé face au vent m’interpelle
Le doux parfum de toutes les senteurs qui embaument l’air, apaise mon âme et me rend rebelle

Je me pose et m’étends sur un lit de fleurs, je me laisse bercer par le gazouillis, le chant des oiseaux

Je m’envole, je plane, plus de chagrins, que des chants du soir au matin, bon dieu que c’est beau

Dans mon endroit secret tout est autorisé, le sourire fricote avec les larmes,  la pluie côtoie le soleil
Le noir de l’orage se mélange au bleu du ciel, le jour se lie à la nuit dans son plus simple appareil

On y mélange toutes les couleurs, dans mon lieu magique on croit en l’harmonie des différences

Les souvenirs bleus ou gris sont là, mais maintenant AIMER s’inscrit en lettre d’or dans mon existence

 

Dans mes jardins privés, je cultive émotions et fleurs de la passion, que la vie y est douce et belle

J’ai pris la ferme résolution, d’enfiler des ailes d’ange, et de me laisser porter vers les arcs-en-ciel

Je n’aurais de cesse de protéger mon paradis, pour avoir le droit d’y entrer ne me parler pas de matériel
Moi seule en détient la clef et ne la prêterais qu’à ceux qui veulent d’un amour réel et  inconditionnel


Si un jour vous entrez chez moi,  vous verrez comme il sort de l’ordinaire, ici pas de vils mensonges

Embarquez avec moi pour une vie de folle ivresse agrémentée de tendresse, succombez aux songes

Laissez vos âmes s’extasier à côté de la mienne, laissons-nous emporter par des sensations intimes

Ensemble, montons dans le tourbillon de l’espoir qui nous conduit vers un avenir intense et sublime

 

Pour s’occuper avec moi  de ce grand jardin extraordinaire,  il me manque un gentil jardinier
Pour partager ma récolte de demain, il me manque un être entier comme moi, plein d’humilité
Pour continuer à ensemencer les fleurs de la passion,  il me manque un travailleur passionné
Pour récolter à deux les fruits magnifiques de ce verger, il me manque un homme qui sait aimer

 

Il n’est plus question que quiconque traverse la clôture de mon jardin sans avoir sa carte d’invité

Dehors ceux qui enfreignent les règles d’accès à ma propriété, les égoïstes n’y sont plus tolérés

Rentrez chez moi en faisant abstraction de l’usure du temps et en gardant votre âme d’enfant

Laissez-moi, amour et amis,  vous emporter dans mon monde où de simples choses on est gourmand

 

Je donnerais la clef de mon jardin secret à ceux qui sauront marcher sans les fleurs piétiner

Je donnerais la clef de mon jardin privé à ceux qui  en apprécieront les douces valeurs

Je donnerais la clef de mon jardin magique à celui qui me citera  le nom de toutes les couleurs

Je donnerais la clef de mon jardin  intime à celui qui conjuguera à tous les temps le verbe AIMER

 

Et pour ceux qui croient pouvoir y accéder sans mon autorisation, armez-vous d'une patience infinie

Commencez  à en chercher la porte, vous n’êtes pas près de la trouver si vous avez un cœur défraîchit

Regardez dans l’immensité des constellations,  peut-être y trouverez-vous un petit  signe précieux

Indice : il est dans une transversale de la rue du bonheur, une enseigne étoilée illumine les yeux

 

Voir les commentaires

Rédigé par la rage au coeur

Publié dans #Ecrire

Publié le 27 Décembre 2011

Noël est un sublime moment magique

C’est une journée sensée être unique

Les yeux doivent scintiller de bonheur

Les visages de joies être les prêcheurs

 

Il est essentiellement le jour des enfants

Que nous famille devons rendre féérique

Le rendre inoubliable est du rôle des parents

Chaque seconde doit être une note de musique

 

Nous devons leurs écrire la partition de Noël

Leurs chanter doucement à la lueur des chandelles

Ravir les petits yeux de nos tendres polichinelles

Leurs faire aimer cette belle fête traditionnelle

 

Personne n’a le droit de gâcher ce beau plaisir

Personne ne doit ce jour là faire pleurer ou souffrir

Il devrait être interdit de rendre les gens malheureux

Le soir de Noël nous devons tous être heureux

 

Joyeux Noël à toutes et tous

 

imagesCA8B3840.jpg

 

 

 

 

<a href="http://www.refdirect.fr/" target="_blank">referencement internet</a> - <a href="http://www.maca.pro" target="_blank">maca</a> - <a href="http://www.annuaire-francophone.org/" target="_blank">annuaire francophone</a> - <a href="http://www.shopping-royal.fr/" target="_blank">sextoys</a>

 

Voir les commentaires

Rédigé par la rage au coeur

Publié dans #Ecrire

Publié le 11 Octobre 2011

1607707152

 

La seule activité  qui me soulage vraiment

C’est l’écriture, les mots arrivent spontanément

Sans elle je ne serrais plus capable de respirer

L’écriture m’aide à mes terribles maux soulager

 

Ces milliers d’idées qui flottent dans ma tête

Ces innombrables sensations qu'éprouve mon corps

Sans l’écriture, mes jours seraient couleur tempête

Ce magma d’émotions me conduirait vers la mort

 

Mais jamais, je ne me relis ni regarde mes exposés

Je suis trop effrayée par ce que je pourrais y découvrir

Mes émotions sont comme une bombe qui tarde à exploser

Mon être l’abrite,  je ne veux pas l’entendre vrombir

 

Elle me détruirait physiquement, m’anéantirait

Dans mon ventre un nœud de sentiments se désespère

Il tente de me blesser pour se libérer de sa tanière

Même sous la terrible pression, jamais je ne fléchirais

 

J’ai beaucoup trop peur de ce qu'il adviendrait de moi

De regarder en face ce que j’ai vécu me fait très mal

Je me découvre infiniment vulnérable face à ce destin fatal

Je suis exténuée, mais cette bombe n’aura pas raison de moi

 

Je raconterai mon histoire, juste avec des mots c’est tout

La répéterai autant de fois qu'il le faudra jusqu’au bout

Pour que mon cerveau assimile toutes ces vives émotions

Qui s’entrechoquent dans ma tête jusqu’à l’explosion

 

Ces images hideuses qui dans mon inconscient sont prisonnières

Si je ne peux avoir d’emprise ni sur elles ni sur mon avenir

Je veux au moins garder le droit de crier et hurler mon devenir

A travers l’écriture et via mes poèmes, avant de finir sur la civière !

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par la rage au coeur

Publié dans #Ecrire

Publié le 15 Avril 2010

Solitude2

 

Quand j’ai froid, je me réchauffe avec les mots

Ecrire est le médecin de mes maux

Une simple plume de paon pour écrire

Tout ce que je n’arrive pas à dire

 

Je fais des rimes pour hurler

Tout le mal que me faire vous avez osé

Mon âme est triste, blessée

Ma rage au cœur je dois doser

 

Mes mots sont parfois sauvages

Je dois me contenir, être sage

Ils sont sincères, viennent du cœur

Ils m’aident à oublier l’horreur

 

Une révolte interne à travers ma main

Ecrire, remplir des pages me fait du bien

Quand les mots se font absence, reste le vide

Ce vide que rien ne console tant il est aride

 

Voir les commentaires

Rédigé par la rage au coeur

Publié dans #Ecrire

Publié le 7 Avril 2010

paysage

 

Je tapote le clavier à perdre haleine

Je compose des poèmes pour soulager ma peine

Espère de ma vie exorciser la haine

Que les hommes font couler dans leurs veines

 

Des mots durs de révolte

Mon cœur bat à 1000 volts

Ici bas règne l’esprit de vengeance

Sur cette terre plus aucune indulgence

 

Alors je continue à écrire

Pour peut-être arrêter de souffrir

Poser là des mots tendres de maman

Pour peut-être vous faire retrouver vos cœurs d’enfant

 

J’expulse les mots de chagrin

Que l’humain pose sur son chemin

Avec ma plume sème des graines de bonheur

Qui en poussant chasseront le malheur

 

J’essaye de vous trouver des mots inédits

Qui mettront fin à tes ces interdits

Des rimes faites avec délicatesse

Qui vous apporteront plein de tendresse

 

Mes poèmes sont des mains qui se tendent

Pour essuyer les larmes qui à vos yeux pendent

Mes mots, de la tendresse en perfusion

Pour effacer toutes vos désillusions

 

Voir les commentaires

Rédigé par la rage au coeur

Publié dans #Ecrire

Publié le 31 Mars 2010

 

Ecrire3

 

Ecrire, remplir des pages de papier

Cela aide à apaiser, à oublier

Tous les tourments de la vie

On s’évade en faisant de la poésie

 

Subitement plus de question sans réponse

Plus de piques, plus de ronces

Une simple plume pour tout avouer

Laisser les mots tout révéler

 

Pouvoir écrire c’est la liberté

C’est se vider en toute simplicité

Les mots sont de nos vies les gardiens

Ils retracent délicatement notre chemin

 

Voir les commentaires

Rédigé par la rage au coeur

Publié dans #Ecrire

Publié le 30 Mars 2010

normal livre des livres
Les poèmes nous font voyager, rêver

Ecrire nous évite de trépasser

Au-dessus de nos têtes le ciel est bleu

A travers les mots, on est tous heureux

 

La poésie provoque le plaisir

Mettre des mots évite de souffrir

On s’éloigne de la réalité

En noircissant tous ces papiers

 

La plume est de ma vie le conducteur

Grâce à elle, j’aspire au bonheur

Même si je sais que c’est imaginaire

Des rêves enchantés je peux faire

 

Plus de galères dans ce monde

On danse, on fait la ronde

Les mots amènent l’amour

La quiétude est installée pour un jour

 

Voir les commentaires

Rédigé par la rage au coeur

Publié dans #Ecrire

Publié le 22 Mars 2010

écrire2
Sur les touches mes mains s'affolent
Elles ne s'arrêtent plus, elles batifolent
Les mots qui s'affichent viennent du coeur
Ils expriment toute ma rancoeur

Pas de poème sorti de mon imagination
Mais de réels maux et émotions
Écrire me donne la force de vivre
Aligner des rimes m'enivre

Marier des lettres pour faire des vers
M'aide à soulager la misère de cette terre
Alors monte en moi du plaisir
Le clavier ne me fera jamais souffrir

L'encre de la plume est mon alcool
Je me saoule avec les vers, la poésie me colle
Ici je peux crier, hurler
simplement écrire ma vérité

Voir les commentaires

Rédigé par la rage au coeur

Publié dans #Ecrire

Publié le 11 Mars 2010

écrire1X
Ne plus écrire, c’est mourir

La plume exprime notre plaisir

Le vrai bonheur d’un écrivain

C’est de jouer avec les mots comme un gamin

 

Noircir des pages de colère

A travers les mots effacer les guerres

Tantôt joie, tantôt tristesse

Mais surtout éviter les maux qui blessent

 

Qu’on soit enfant ou parent

Ecrire à la vitesse du vent

Aide à conserver les souvenirs
Aide à exprimer nos délirs

Voir les commentaires

Rédigé par la rage au coeur

Publié dans #Ecrire