Violence conjugale

Publié le 13 Mars 2010

516549954 small[1]

Tu es là en face de moi

Mystère et charisme, quelle alchimie secrète

Cupidon a prit possession de toi

Une flèche envoutante, viens je suis prête


Un regard et je suis touchée

Mon cœur s’envole, je reste souffle coupé

Une vague de bonheur monte en moi

Poussée excitante et fulgurante, quel émoi


Mes prunelles caressantes te touchent

Dans tes yeux « lagon » de me perdre je ne cesse

En moi une sensation aussi étrange qu’intense

Mon corps tout entier est entré en transe


Enfin je me sens une reine

Puisque j’ai trouvé mon prince

La vie me sourit, j’ai de la veine

Pour en être sûre, je veux qu’on me pince


Je souhaite que demain soit un autre aujourd’hui

J’espère passer toute ma vie avec lui

Mais, très vite, tu me montre ta face cachée

Celle d’un homme blessé par son passé


Sous prétexte de tolérance, je suis devenue complaisante

Tu es adorable à l’extérieur, odieux dans l’intimité

Mes filles me disent que je suis d’une naïveté déconcertante

Que voulez-vous, pour moi vie rime avec humanité


Les humiliations et les insultes ont remplacé l’amour

M’entraînant dans un tourbillon ravageur et incontrôlable

La violence conjugale est installée pour toujours

Le piège sur moi se referme, ta haine est si palpable

Rédigé par la rage au coeur

Publié dans #Mal être - tristesse

Commenter cet article