tu me manques mon papa

Publié le 20 Mai 2012

2420632253 1

 

Papa tu m’as quitté à tout  jamais,  voilà seulement 10 jours
Sans me faire signe pour me prévenir, tu es parti pour toujours
Tu me manques tellement mon petit papa, je me sens vidée
je n'arrive pas à dépasser ma tristesse, ni cesser de pleurer

 

Je cache ma douleur, je camoufle mes yeux rougis par le chagrin

Je me montre forte comme d’hab, c’est ce que tous attendent de moi

Mais depuis ton départ papa, je me sens bizarre, abandonnée sans toi

Je n’arrive pas à me séparer de toi, du tunnel je n’envoie pas la fin

 

Je voudrais faire comme tout le monde et me laisser aller aux pleurs

Mais je n’ai pas le droit, je dois montrer un beau visage à mes filles

Pour leur permettre d’avancer,  elles doivent voir le soleil qui brille

J’attends les moments où je suis seule, pour lâcher toute ma douleur

 

Un manque énorme dans ma vie, un vide gigantesque dans mon cœur
Même si de l'extérieur je souris, ton absence me fait très fort souffrir

Je me refuse de parler de toi au passé, j’ai peur d’oublier ton sourire

Papa, ta mort hante mes jours et mes nuits, c’est une méga horreur

 

La vie s'est salement métamorphosée quand la faucheuse t’a emporté
Tous ces souvenirs de morceaux de vie qui n’en finissent pas de revenir

Me lacèrent, tu es absent dans ma vie, présent dans mon cœur blessé

J’ai besoin de prononcer le mot papa et par mes poèmes te le dire

 

C'est un mot si beau que l’on ne devrait jamais devoir cesser de crier
C'est un mot si pur mais qui à prononcer pour moi ce jour est très dur
J’ai soudain si froid, je pense que je n'entendrais plus ta voix parler
Tu t'en es allé vers la lumière et ne reviendras plus de ce côté du mur

 

Ta maladie a fini par t’emporter au paradis, 10 jours que tu es parti

Le soir quand je m'endors, je pense à toi, je pleure, tu me manques

Je regarde le ciel par ma fenêtre, scrute les étoiles : où tu te planques ?

Tu es parti rejoindre les anges, sans toi un gros trou dans ma vie

 

Il y a des mots, des sourires et des gestes qui restent gravés à l’infini
Ce soir, comme presque tous les soirs depuis ton départ, je broie du noir

J’ai mal en dedans, mais toutes ces larmes ne te redonneront pas la vie

Tu seras à jamais mon ange gardien, ta chaleur j’arrive à percevoir

 

Mon immense amour pour toi ne connaîtra de mon existant pas la fin

Un jour on se retrouvera et là, à nouveau, je pourrais te dire "papa"

Rédigé par la rage au coeur

Publié dans #Mort

Commenter cet article

meriem 25/02/2017 20:02

Ton poème décrit bien notre douleur. Chaque soir je regarde le ciel également en espérant un signe de lui

Nanou59 28/11/2016 01:31

Papa nous a quitté le 19 juillet. Depuis c'est le vide. Ton poème décrit bien notre douleur. Chaque soir je regarde le ciel également en espérant un signe de lui

Fanta 02/12/2015 15:25

Tu viens de décrire ce que je ressens dans mon coeur. J'ai tellement mal d'avoir perdu mon papa que j'ai pas les mots pour expliquer ce que je ressens.merci tu m'as soulagé ton coeur

la rage au coeur 02/12/2015 16:04

Cela fait 3 ans et il me manque tellement. Courage a toi

JC 21/05/2012 10:47

Je souffre avec toi... C'est une grande perte. Tranquilise toi, cherche du réconfort ou tu peux, mais surtout fait face à ta douleur. Essaye de te reposer aujourd'hui bisous

la rage au coeur 23/05/2012 10:34



Merci à vous qui passez par là pour me lire ou me soutenir. Touchée et émue... Tendresse pour tous



Annie 21/05/2012 08:16

Force et courage il va te falloir. Si tu en manques viens en puiser un peu auprès de tes amis. Plein de tendresse ma douce