Souffrance engendre une distance

Publié le 23 Février 2010

81951151dt7

Tu ne crois pas en la magie des choses
Tu ne crois pas à l’épaule où l’on se repose

D’avoir tant vu souffrir ta maman

A gravé en toi le mot « déchirement »


Ecoute ton corps et ton âme

L’amour ils réclament

Accepte de la vie les douceurs

Pour avancer dans le bonheur


Je culpabilise de n’avoir su cacher

Ma douleur, mes larmes couler

Tant de regrets de n’avoir su te protéger

Je pensais tout bien camoufler


Mais tu as ressentis le mal
Tu as compris que cela m’était fatal

Depuis tu te protège derrière un bouclier

Tu ne pourras jamais oublier

Rédigé par la rage au coeur

Publié dans #Mal être - tristesse

Commenter cet article