Se souvenir pour contruire son avenir

Publié le 1 Mai 2012

arctique-et-antarctique-svalbard-1269864966-1247882

 

Le temps à le pouvoir de guérir les maux et de les adoucir
Rire chaque jour évite de voir l'éclat de nos yeux se ternir

J'ai repris goût aux moments de la vie, à ce bonheur insolent
Les choses, les couleurs et les gens changent, c’est hallucinant

 

Pour avancer, il faut ranger le passé, garder  les plus doux souvenirs

Il ne faut pas se réveiller un jour avec une âme qui n'a jamais servie
Bons ou mauvais, nos souvenirs sont les traces de notre passage de vie

Ils nous rendent plus fort, nous conduisent sur le chemin de l’avenir

 

Il est des mots et des images qui doivent rester gravés dans nos cœurs

Les souvenir sont notre pensée, il ne faut pas les laisser s’échapper
Pendant les moments de tristesse ne surtout pas hésiter à les ressortir
Les souvenirs nous transportent dans un océan infini de bonheur

 

Le temps passe très vite et on ne fait que lui courir après sans cesse
Nos enfants grandissent sans que nous ne le remarquions, faiblesse

Arrivés à un âge avancé on contemple notre passé totalement dépités
Ces moments sont inoubliables, ce bonheur inexplicable, insensé

 

Je crois au bonheur en continu, en demain encore plus qu'hier, destinée

Mon cœur a chaviré lors d'un naufrage orchestré, j’ai atterri sur la plage
Ce n’est pas grave, de ma vie je vais réécrire le livre sur de belles pages
Je ne veux pas oublier tout ce qui s'est passé, c’est gravé pour l’éternité

Sans ces souvenirs doux et tristes je ne serais rien, je ne serais pas moi
Ils sont mon soutien, ma base en béton, mes repères, fortement j’y crois
Ils ont fait de moi ce que je suis devenue,  ils ont fait de moi qui je suis
Ils m'ont tout appris, ils m’ont forgée moi et ma vie d’aujourd’hui

 

J’ai trouvé ma force intérieure, celle qui amène à l'étage supérieur
A ce niveau j’ai retrouvé le bonheur, j’ai oublié la rage et pardonné
J’ai levé les yeux et rencontré le regard pur et doux de mes enfants

Elles m’ont pris dans leurs bras avec une infinie tendresse, doucement


Je ne veux plus me retourner au risque de me changer en une statue de sel
Le passé est derrière moi, il faut savoir tourner les pages et vivre le réel
Les bons moments qu'il nous reste à goûter de la vie stimulent l’existence
Je suis maître de moi pour bien lancer les dés, on m’offre une autre chance

Lasse des âmes vides qui passent dans ma vie, la beauté innocente ils ignorent
A la poursuite incessante de Q ou de X, ou encore d’un semblant de bonheur
Nouvel apostolat de la jouissance, loterie du désespoir, vides sont leurs cœurs

Aveuglés par une course effrénée à la jeunesse, leur vie n’est qu’un folklore


Je vais continuer à me construire de beaux souvenirs avec mes filles, mes amis

Chaque jour qui passe semer l’amour autour de moi, le respect et le partage 
Diffuser au quotidien le doux parfum de l’espoir pour effacer les ravages

Mettre des couleurs irisées dans l’avenir de tous les êtres chers de ma vie

 

J’ai envie de vieillir sereinement auprès de mes filles et en donnant mon cœur

Je ne veux plus de  superficiel, ni de regrets, ni vivre en regardant l’heure

Je veux aller droit d’avant, arrêter d’avoir peur, ne plus me faire manipuler

J’ai compris ce qu’est le vrai bonheur, et j’en mets plein mon panier

 

Je continuerais à donner un coup de pouce à ceux qui sont perdus dans la brousse
Je me battrais pour mes filles, ma famille, mes amis, que leurs vies soient douces
A côté des gens que j’aime, vieillir positivement, être fier de mes cheveux blancs

Rangés les tristes souvenirs, de construire une vie heureuse il est encore temps

 

Je ne veux pas commettre d’actes vicieux pour que mes souvenirs soient beaux

Je fais tout ce qu’il faut afin que mes deux filles n’aient pas à rougir de mes mots

Je surveille mon comportement pour être juste et en paix avec ma conscience

Dans ma vie je n’accepterais plus jamais les gens futiles et réclamant l’obédience

 

Et si l’amour et la sincérité viennent à la porte de mon pays de bisounours sonner

Je suis prête à leur ouvrir et à leur donner une petite place, juste après mes filles

Car elles passeront toujours avant tout, leur bonheur avant le mien, c’est ma famille
Il sera aimé, je me dévouerais, ensemble nous prouverons qu’un couple peut perdurer

 

 

Les souvenirs sont nos forces. Quand la nuit essaie de revenir,

il faut allumer les grandes dates, comme on allume des flambeaux.

Victor Hugo

 

Rédigé par la rage au coeur

Publié dans #Espoir

Commenter cet article

ami 03/05/2012 20:30

ah les bisounours sont encore parmi nous... bravo les gars, bravo!!!!

la rage au coeur 04/05/2012 09:57



mais tu es terrible... lol



GEOFFROY 03/05/2012 15:50

Je fais parti de tes souvenirs mais également de ton présent et de ton avenir. J'espère avec toi encore écrire de belles choses dans le livre de ta vie. Plein de tendresse pour toi mon amie.

JC 03/05/2012 08:28

bonjour poète à la plume délicate... ce que tu écris est ce que tu es! Tout est dit.Ne change pour personne et fuis les cons. Engrange de magnifiques souvenirs, continue d'écouter ton coeur,
applique tes valeurs,ouvre la porte à l'amour et soit heureuse. Tu le mérites bisous

isabelle 03/05/2012 08:03

les souvenirs font parties de nos racines, tu as raison de ranger les mauvais et d'en réaliser des beaux. Ton point de vue sur la vie est surprenant de vérité. Je rejoins ton ami tu as de très
belles valeurs. Je t'adore

ami 01/05/2012 20:54

connaissant ton blog depuis pas mal de temps maintenant,je peux me permettre de te dire que c est le meilleur poeme de ta serie...une tres belle ligne de conduite remplie d amour, d espoir et
surtout de tres belles valeurs.Je suis fier d etre ton ami, mon amie...besos mi corazon.

la rage au coeur 02/05/2012 09:02



on dit que deux amis sont comme deux grands arbres tournés vers le ciel. L'un protège l'autre des ouragans et de la force du vent. Ma forêt à moi se remplit d'arbres doucement, mais toi mon ami,
tu en es un magnifique chêne. Gracias d'existir, gracias à la vida de haberte puesto en mi camino.. Besos