Sagesse du vécu

Publié le 27 Septembre 2011

ROUTE

 

Lorsque nous désirons une chose

La vie parfois nous y mène en prose

Soit par des chemins inattendus

Soit par des sentiers assez farfelus

 

Nous sommes subitement par la chose  troublés

Et nous pensons alors que nous nous fourvoyons

Il faut se laisser conduire doucement par l'émotion

Tout en gardant la rigueur pour nous surpasser

 

A l'adolescence on commence à apprendre

A la trentaine on a la certitude de nos espérances

A la quarantaine les doutes viennent nous surprendre

A la cinquantaine on redécouvre un chemin d'errance

 

A la soixantaine la vie on comprend enfin

On trouve la tranquillité pour suivre le chemin

A soixante dix ans on peux enfin écouter

Son coeur sans qu'il nous écarte de la destinée

 

Apprenons à partager cet énorme savoir

Avec nos jeunes tellement épris de vouloir

Les idées anciennes ne peuvent rendre esclave

La richesse du passé sert pour le futur et nous rend brave

 

 

Rédigé par la rage au coeur

Publié dans #Espoir

Commenter cet article