Renaître à la vie

Publié le 27 Janvier 2012

J'ai enfin retiré les oeillères de mes yeux aveuglés

Coupé les cordages qui me tenaient séquestrée

J'ai passé des années dans une cage enfermée

Je vais redevenir le maître de ma destinée

 

 

J'ai essuyé les larmes d'un sombre et triste passé

Je me suis relevée et recommence à marcher

Il y a maintenant au bout du tunnel une lumière

Qui fait que je me sente plus heureuse qu'hier

 

J'ai retrouvé, oh miracle, le sourire au quotidien

Je retrouve le goût de vivre chaque jour enfin

Je ne dis pas que j'avais envie de mourir

Mais on m'avais interdit de plaisir me nourrir

 

Je m'en vais quérir une douce et sage liberté

Loin de mon chasseur qui n'avait aucune pitié

Il avait failli me tuer en m'étouffant à petit feu

Simplement par pure méchanceté, alors adieu

 

Sans aucun regret, ni haine, ni peur, ni doute

Je vais avancer sereinement sur la douce route

Laisser très loin derrière moi la cité de l'enfer

Pour enfin rejoindre la cité des anges sur terre

 

D'un simple geste de tendresse est né mon espoir

Je me suis sentie à nouveau une femme désirée

On avait effacé ce doux sentiment de ma mémoire

On m'avait interdit du moindre plaisir éprouver

 

Je refais des choses auxquelles je n'osais plus penser

De longs frissons de bonheur parcourent mon corps

Je renais à la vie en gardant la tête bien accrochée

Les deux pieds sur terre et sans plus perdre le nord

 

coombe

 


Rédigé par la rage au coeur

Publié dans #Espoir

Commenter cet article