Papa, toi l'homme de ma vie

Publié le 28 Juillet 2010

 

114763969977-13ea427

 

 

J’étais à tes côtés, ce dimanche

Pour te donner un bisou, vers toi je me penche

Délicatement, mon amour je dépose sur ta joue

Tu ne réagis pas, on dirait que tu t’en fous

 

Je ne vois plus de bonheur dans tes yeux

A la vie, tu as déjà dit adieu

La maladie te tue, t’anéantie

Plus jamais tu ne seras guéri

 

Trouve en moi une once d’espoir

Dans mon calice d’amour viens boire

Je t’en supplie accroche toi à la vie

Ne sombre pas dans le noir de l’infini

 

Un grand sentiment d’impuissance

Face à ta détresse immense

Je suis inondée de tristesse

Quand tu dis « je veux que ça cesse »

 

J’aimerais déplacer des montagnes pour te guérir

Au lieu de rester là à te voir mourir

Papa je t’en conjure secoues-toi

Bats-toi, fais le pour moi

 

Quoi que tu décides je serais là

Pour le meilleur, comme le pire

Avec toi j’avancerais pas à pas

A tes côtés jusqu’à ton dernier soupir

 

PAPA ton absence sera un supplice éternel

 

Rédigé par la rage au coeur

Publié dans #Papa - maman

Commenter cet article