On apprend à subir !

Publié le 12 Octobre 2011

coupdebluesli3

 

Je suis fatiguée d’avoir en moi tant de chagrins

J’ai besoin de prendre une pause ce matin

Ils ont vidé mon corps de ses larmes, impensable

Ma lourde peine est et reste totalement insondable

 

Je me cache derrière un masque tout enthousiasmée

A l’intérieur de moi un trop plein prêt à déborder

J’aimerai pouvoir pleurer simplement, sans raison

Juste car je ne peux plus garder tout ça sous ma toison

 

Chaque jour me fait souffrir plus que la veille

Plutôt que de cicatriser ou de se mettre en sommeil

Ma plaie s’ouvre, plus béante à chaque jour

Me jouant ainsi de supers  sacrés vilains tours

 

Pourtant, je m’étonne chaque fois de constater

A quelle vitesse je peux cacher ma souffrance

Cela est du à des années de pratique effrénée

Contre la douleur mon corps est entré en résistance

 

Rédigé par la rage au coeur

Publié dans #Mal être - tristesse

Commenter cet article