Les compagnons d'Emmaüs

Publié le 29 Mars 2010

uy2yuyru
Personne ne peu soulager leurs âmes

De leur lourd fardeau de drames

Mais on peut apaiser leurs douleurs

En leur apportant un peu de bonheur

 

L’hiver doucement s’empêtre dans le sommeil

Le printemps lentement à la vie se réveil

Sortons de notre exil trop long

A ces compagnons, faisons un don

 

Face aux pauvres et aux mal aimés

Dans nos regards, faisons des étoiles scintiller

Ils ne sont pas différents de nous

Ont eu moins de chance, c’est tout

 

Ne tournez plus le dos en les voyant

Au contraire, avancez, allez de l’avant

Sur votre bouche posez des sourires enchantés

Pour colorer leurs visages de rose nacré

 

Ils ont besoin d’écoute et de tendresse

Et même si nos gestes sont remplis de maladresse

Vers eux projetons un souffle divin

Pour dissiper un peu leurs chagrins

 

On ne peut guérir leurs cœurs blessés

Mais quelques pansements y poser

Y semer des graines de douceur

Pour un jour peut être, y récolter du bonheur

 

Les compagnons d’Emmaüs sont à l’abri

L’Abbé Pierre leur à réservé un nid

Ici la souffrance rime avec espérance

Grace à lui, fini la triste errance

Rédigé par la rage au coeur

Publié dans #Espoir

Commenter cet article