Le terrible poids des mots

Publié le 16 Avril 2012

respect2

 

L'envie et la haine emploient le mensonge et la calomnie. Quelle est la meilleure façon de détruire l’honorabilité ou la crédibilité de quelqu’un ? Il suffit de faire courir des bruits dégradants sur son compte ! La calomnie consiste à mentir et à inventer pour nuire et détruire.

 

Jamais rien de constructif ne peut résulter d’un discours de dénigrement, de railleries émises à l’encontre d’une personne. Des êtres qui se disent «humains» déforment adroitement les faits, pour leur donner un faux sens, inventent des histoires et les répandent dans le but de détruire sciemment : cela  s’appelle des calomniateurs ! 

 

Ces gens ne s’embarrassent pas de vraisemblance et n’hésitent pas à lancer des accusations totalement gratuites. Il arrive même qu’ils finissent par croire à ce qu’ils racontent. Ils donnent ainsi à la calomnie l’apparence de la vérité. Mentir pour nuire est calomnie : c'est la pire espèce de mensonge ! Il n'est rien de plus profitable pour celui qui le raconte qu'un mensonge habilement placé !

 

Le mensonge, la calomnie, ne sont en fait que la grossièreté des hommes faux ; c'est la lie de la fausseté. Inventions malveillantes qu’ils colportent, imputant de mauvaises actions à des gens qu’ils veulent discréditer. La calomnie est une arme vile et abjecte employée par les envieux, les esprits bas et sans scrupule.

 

Ces mensonges sont ensuite repris par ceux qui les ont lues ou entendues, et qui sans les vérifier les redisent! Les gens qui se sont faits les récepteurs de la calomnie y croient dur comme fer et ne se privent pas de la transmettre pour qu’elle se propage encore plus vite.

 

Quand nous entendons quelqu’un lancer une accusation contre un autre, nous devons forcer l’accusateur à confirmer ses dires devant celui qu’il veut accabler ; demandons, exigeons des preuves formelles. Si nous avons, ne serais-ce qu’un tout petit doute, n’hésitons pas nous écarter de lui, comme on s’écarte d’un pestiféré.

 

N’accueillons pas les racontars, ne ramassons pas les accusations à la légère. Il faut nous dire que celui qui voit se perpétrer un crime et qui ne fait rien pour l’empêcher devient aussi criminel que l’auteur du crime. Et mettons-nous bien cette pensée dans la tête : que le calomniateur est l’être le plus vil, le plus lâche, le plus ignoble, le plus abject qui puisse être.

 

Toute une vie de labeur, de droiture et d’abnégation peut être détruite par une calomnie, une invention mensongère émise par un esprit destructeur. La victime terrassée n’a plus qu’à engager la besogne titanesque de réduire à néant l’œuvre infâme. Et le plus terrible, c’est qu’aucune preuve, si magistrale, si péremptoire fût-elle, ne peut détruire entièrement l’ouvrage monstrueux accompli par le propagateur de ces ragots...

 

La victime en sortira meurtrie, broyée, elle aura connu toute l’amertume des reniements, toute la douleur de se voir trahie et salie et l’horrible, l’indescriptible souffrance de se sentir injuriée, suspectée, même dans les actions les plus nobles et les plus désintéressées.

 

Car la mentalité de nos contemporains est ainsi faite qu’elle accepte difficilement un récit montrant quelqu’un comme un être d’exception, mais qu’elle accueille avec une avidité déconcertante tout ce qui tend à avilir et à dégrader un être humain.

 

Les méchants, les jaloux, les êtres faibles manient avec vigueur cette incomparable auxiliaire de la vilenie, de l’envie et de la médiocrité, sans avoir l’air d’y toucher, prudemment, en donnant l’apparence de l’objectivité et du plus grand sérieux, comme s’il ne faisait que rapporter des paroles qui ne sont pas les leurs. Ils ne portent pas d’accusations claires, mais se contentent d’allusions voilées, insidieuses. A la longue, ils réussissent à semer le doute.

 

C’est d’abord un racontar lancé, une incrimination qui, au fur et à mesure qu’elle s’éloigne de son point de départ se mue en affirmation, puis en accusation terrible. De bouche en bouche, le bruit, faible d’abord, ne tarde pas à devenir un tonnerre. Alors, le mal fait est Irrémédiable. 

 

Ces calomniateurs n’ont pas compris que les mensonges les entraînent dans des complications à n'en plus finir. Ils leurs donnent un instant de répit, qui se  payeront par de longues souffrances.  C’est le seul moyen qu’ils ont trouvé pour se rendre et se croire importants !

 

Aussi, puis-je dire, sans crainte d’être taxée d’exagération, que la calomnie est un véritable crime.

 

Ce que je ne puis souffrir, c'est la bassesse de l'âme de ces personnes, c'est l'hypocrisie, c'est le mensonge, la calomnie : tout simplement la méchanceté gratuite de ceux qui sont faibles et qui utilisent ces armes à l’encontre des êtres qui sont simplement humains et dotés de sentiments vrais : cela juste dans le but de se grandir aux yeux des autres !!!

 

Pour arrêter à jamais le règne infâme de la calomnie, faisons de la franchise un devoir dans nos relations humaines.

Rédigé par la rage au coeur

Publié dans #Espoir

Commenter cet article

Geoffroy 21/04/2012 10:15

celui qui profèrerait de mauvaises paroles à ton encontre ne serait qu'un c.. Ce serait par pure jalousie ou par triste méchanceté. Car il sait parfaitement que tu es une femme comme encore peu sur
cette terre. Laisse parler, ce ne sont que des mots sortis de la bouche de personnes qui t'ont perdu et qui n'ont rien trouver de mieux à faire que de te salire pour se pardonner à eux même leurs
propres bêtises. Tes filles, ta famille, ceux qui ont pris la peine de te connaitre vraiment et tes amis savent qui tu es vraiment et t'aiment très fort pour ce que tu as dans ton coeur.

la rage au coeur 22/04/2012 09:20



Geoffroy calme toi, no stress.... tu pars en croisade on dirait hihi Les gens qui ne se prennent pas le temps de connaitre les personnes avec qui ils vivent ou qu'ils cotoient, méritent de la
compassion car ils passent à côté de si belles choses ! En ce qui me concerne j'ai commencé à les éviter et bordel que je me sens bien ! Vive la sincérité même si parfois elle fait mal .... bon
dimanche



JC 17/04/2012 22:52

J'espère que ce n'est pas de toi qu'il sagit car je serais rageur.. quand on te connait depuis aussi longtemps que moi on sait ce que tu as dedans ton coeur et c'est énorme. Si besoin aide n'hésite
pas une seconde.... bisous bisous

Annie 17/04/2012 16:53

Salut ma douce amie. si quelqu'un te critique donne moi coordonnées, je me ferais un devoir d'aller lui parler calmement pour lui dire qu'on ne touche pas à une femme avec un coeur comme le tien,
mais qu'au contraire on reste à ses côtés pour déguster amitié ou amour. Plein de tendresse Papouilles

Joël... 16/04/2012 17:54

Je rejoins l'autre commentaire à 200 %. J'espère que personne ne t'a fait de mal sinon je fonce tête baissée. On passe boire le café si tu es ok ? Phone .... Montagne de tendresse

PROCHE 16/04/2012 17:24

j'espère que c'est juste une pensée que tu commentes! Et non un écrit car on aurait proféré des mensonges a ton égard !! Car si tel était le cas tout ne serait que pure imagination et très grande
méchanceté. Ta générosité est énorme et peux faire envie aux gens sans coeur. Protège toi de ces imbéciles et surtout reste toi. On est tous là pour te prouver que tu es géniale. On t'aime. Je
t'appelle ce soir