Dur de grandir ma fille

Publié le 16 Avril 2010

ijj8aqce

 

C’était au mois de novembre

Tu es là, seule dans ta chambre

Sur ton cou, les traces de ta haine

Mon âme se remplit de peine

 

J’entends ta respiration haleter

Il faut ma fille, te calmer

Tu ne sais plus quoi faire de ta vie

Elle n’est que chagrin et mélancolie

 

Tu ne vois plus de lueur d’espoir

Tu te laisses sombrer dans le noir

Il faut stopper ces idées

Rien jamais n’est désespéré

 

Amour ne rime pas avec souffrance

Amour rime avec espérance

Ta sœur t’aime d’un amour sincère

Tes parents t’aiment plus que l’univers

 

Rédigé par la rage au coeur

Publié dans #Enfants

Commenter cet article