Destruction, ma fille

Publié le 16 Février 2010

ijj8aqce

 

Les flammes de l’enfer

Te serrent dans sa bouche de fer

 Elles te consument

T’entraînent vers la brume

 

La douleur ne cesse de parler

Nous déchirer et nous écarteler

 Tu me jettes tes cris sournois

Ils me broient et me foudroient

 

Tu veux toujours avoir raison

Mais ta vision des choses est un poison

 Tu t’énerves, même si tu sais que tu as tort

Contre ton sort
Tu cries, tu te bats

Pour me mettre à bas

 

Ma patience est humaine

Mes limites surhumaines

 Arrête de me prendre pour un pantin

Je ne suis pas qu’un machin !

Je t'aime tant ma fille !

Rédigé par la rage au coeur

Publié dans #Adolescence

Commenter cet article