Arrêter de souffrir

Publié le 15 Mars 2010

 

124845795066
Je traverse une période de grande tristesse
Mon corps et mon coeur ne sont que faiblesse
  

J’oscille sur le balancier du temps
Pour la vie, plus de penchant

Je voudrais partir, ne plus revenir
Pour moi le futur n’a pas d’avenir

J’ai caché ma détresse
Me suis relevé sans cesse

Toujours accusé les coups durs
S
eule pansé mes blessures

Malgré les nombreux bleus de la vie
Malgré toutes les gifles que j’ai pris

Envers tous, toujours restée serviable
Envers tous, toujours des gestes aimables

Ma volonté de survivre s’endore
Au fur et à mesure que les heures s’évaporent

    
Je suis en proie à une souffrance aigüe
Une faillite de l’esprit me tue

Rédigé par la rage au coeur

Publié dans #Mal être - tristesse

Commenter cet article