Publié le 17 Février 2014

 


Ma plume revient après une très longue absence

L'enfer humain m'avait rejeté avec force et violence

Mais le ciel bleu s’est ouvert sur un avenir meilleur

Les lendemains chantent désormais tous en cœur


 Certains disent que l'écriture ne règle rien

Affirment que cela n'apaise en rien le chagrin

Je viens par ma plume, défendre les beaux mots

Que ces poètes déchus ont donné à nos maux


 La plume est l'arme qui soulage les douleurs

Sous l'émotion intense, écrase avec fureur

Elle reproduit le déchirement de notre petite vie

A travers l’écriture, le mal doucement s’assagit


 La poésie par les lettres nous aide pauvres malheureux
A soulager la violence de la détresse qui nous emporte
Là où on ne veut pas de nous, poussés vers d’autres lieux

Devant tant de stupidité, on ferme de notre cœur la porte


 Ma plume vagabonde, sans se poser une seconde
Ma plume est à nouveau libre de hurler sur les ondes
Ecrire me soulage de tout ce que je n'ose pas dire
Ces mots ici posés, me font vivre et enfin sourire


Ma plume se sent habitée et mon clavier se met à vibrer
Mes mains sont prêtes à décrypter toutes mes pensées
Elles vont donner naissance aux mots et l’écrit libérer
Ce soir mon cœur est inspiré, il a recouvré sa liberté

Sous des termes délicieux j’exprimerai mes vœux

Bercer par le bonheur écrirais des poèmes savoureux

Sans pour autant oublier ce sacré passé malchanceux

Je me lance un défi : faire de ma vie un conte merveilleux


 Le plus beau des trajets est celui qu’on suit avec espoir
Une belle rencontre me dessine au quotidien son chemin

Sa main me guide à travers la nuit en tenant le bougeoir

Il éclaire la voie et me conduis doucement, d’un pas serein


Ma plume vibre d’impatience…


 

 


 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par la rage au coeur

Publié dans #Ecrire