Publié le 29 Avril 2012

114763969977-13ea427

 

Papa je ne te reconnais plus, tu as changé en si peu de temps

Tu ne parles presque plus, je m’inquiète pour toi terriblement

Derrière tes rares sourires se cache une profonde tristesse
Même si tu essaies de la cacher,  en toi une grande détresse

Sur ton visage une envie de pleurer,  une envie de hurler
Dans tes yeux on peut y voir toutes les épreuves endurées

Tu erres dans la maison tel un fantôme hantant les lieux
Ton regard est vide d’expression, plus de vie dans tes yeux

 

J'ai le cœur serré, peur que tu ne sois plus à mes côtés

J’aimais tant ta façon de me parler et de me réconforter

Aujourd’hui tu n’es plus qu’une ombre, tu n’as plus envie

Combattre cette maladie t’a épuisé, tu ne veux de cette vie

Tu me demandes à quoi cela sert d'être ici, pour toi c’est clair
Rester là, seul, inutile, juste un corps relié à un tuyau d’air

Je reste impuissante et dans l’impossibilité papa de t’aider

La seule chose que je puisse faire c’est de continuer à t’aimer

 

Voir les commentaires

Rédigé par la rage au coeur

Publié dans #Papa - maman

Publié le 28 Avril 2012

evfi13ud

 

Nos regards se sont parlé, pure passion et complicité

Un moment vif et surnaturel qui réveille en moi le désir
Tel un appel qui se prolonge et m’emporte vers le plaisir

Instant furtif, qui me propulse dans un ciel tout étoilé

 

Ma tête se pose doucement dans ton cou, sur ton épaule
Nous frissonnons, ça y est, cette fois nos âmes décollent

Nos regards caressent sensuellement, nos lèvres se frôlent
La passion est dans nos cœurs,  les papillons s'envolent

                                       

Ta bouche se pose  délicatement,  mon corps allumé s’enflamme

Tes baisers exquis au gout de miel  couvrent mon corps de femme

Tes mains me font frissonner et me donnent une envie folle de toi

Tes caresses  font monter en moi la folie, qu’elle ivresse en moi

 

Je murmure toutes les choses que je n'ai pu te dire auparavant
Je t'exprime mes envies les plus fantasques  en t'appartenant
Prête à tout, à t'offrir mon intimité en ne pensant qu’à toi

Je m’enivre de ton souffle et déguste ta douceur sur moi

 

Dans le silence qui nous unit, de plaisir tu continues à me couvrir

Tel un feu de forêt, notre imagination fertile continue à courir

Sur nos deux corps fiévreux court la mélodie de nos désirs

En osmose totale, sans tabous, on se laisse aller au doux plaisir

Ta peau dénudée contre la mienne me procure des sensations ahurissantes
Nos deux corps enlacés ressentent une satisfaction atrocement puissante
C’est Un instant d'intimité, un instant privilégié, deux corps dans la simplicité
Abandonnés aux jeux charnels pour  atteindre le  septième ciel tant espéré

 

Feux d’artifice dans mon corps,  enfin éclate en union notre puissance

Je peux ressentir nos cœurs battre à très vive allure, douce errance
Ces battements, tel un bruit sourd me ramène subitement à la vie

Je me réveille brusquement, je viens de faire un merveilleux rêve de folie

 

Voir les commentaires

Rédigé par la rage au coeur

Publié dans #Amour

Publié le 26 Avril 2012

1550512599 7de9cea9e3

 

 

Je tiens à crier bien fort à toi ce  sourd volontaire
Qui se refusant à m’écouter, veut me faire taire

Toi, cœur inabordable, corps dénué de porte
Comment oses-tu te comporter et agir de la sorte


Trop longtemps tu t’es extasié de mes sanglots
Pour éviter tes coups, je me suis repliée sur un îlot

Ta méchanceté ne fait qu'amplifier mon envie d’aimer
Ta férocité ne fait que stimuler envers toi ma pitié


Tout cela ne m’incite pas à des réactions de violence
Tes déviances me poussent et m’appellent à tolérance

Tu te pavanes tel un paon dans des lieux somptueux
Cela t’est permis grâce à des gens aux cœurs généreux

 

Il faut raisonner maintenant et arrêter de jouer le Séraphin
Car ta domination et ta supériorité ne sont  pas sans fin

Heureusement que la vie m’a permis de me doter de liberté
Me permettant aujourd’hui de t’affronter enfin avec fierté

 

Je ne te suivrais pas dans les embûches des tournants
Mon chemin à moi est droit et dépourvu de tourments
Pas la peine de multiplier à mon égard les petites tortures
Je suis imperméable à la méchanceté, c’est dans ma nature


Tu me priveras peut être de loisirs ou de manger

Mais jamais tu ne pourras m’empêcher d’avancer
Tu peux porter préjudice à ma santé,  mon existence
Mais jamais tu ne pourras  atteindre ma conscience


Oh, je ne sous-estime nullement  tes indélicatesses
Je reconnais que tu es aussi dur que ma faiblesse
Tu ne connais ni la gratitude, encore moins  la  pitié
Tu en es venu à t’idolâtrer et à  aimer l’agressivité

 

Toi qui es parti en croisade,  ne t’entête pas
Il est grand temps de reconnaître tes faux pas

Ne bouche pas tes oreilles aux voix étouffées
De ceux qui dans l’horreur tu as voulu plonger

 

Je suis enfin réveillée et bien plantée sur mes pieds

Je vois les gens, les lumières, les formes, les couleurs

Dans ma vie, de l’amour, de l’amitié, plus de douleurs

De mon quotidien les conflits inutiles j’ai fini de chasser  

 

A moi la positive attitude, à moi les pensées super positives
Tout le passé est rangé, aujourd’hui j’aime ce qui m'arrive
Entre la joie et l'affliction j'ai le choix, drôle d’alternative
Sans hésitation : les boutons amour et amitié à fond j’active

  

     

   (que certains ne prennent pas ce poème pour eux !!!!!)

Voir les commentaires

Rédigé par la rage au coeur

Publié dans #Espoir

Publié le 25 Avril 2012

1774

 

L'AMOUR est un sentiment incontrôlable qui nous envahie le cœur et le corps tout entiers

Il se manifeste quand on s'y attend le moins, pour le décrire il faudrait inventer des mots

Aimer, c’est faire confiance à l’autre et atteindre le meilleur de lui, l’autre est beau

C’est espérer sans faiblir, sans jamais abandonner, savoir tout porter, tout surmonter

 

AIMER, un grand mot pour exprimer le sentiment fort qu’on peut ressentir pour quelqu'un

C'est un océan qui nous porte, sans que nous en découvrions immédiatement la profondeur

C'est un chemin le long duquel se révèlent chaque jour les beautés intérieures de chacun

C'est un horizon tellement vaste que notre regard cherche en vain les limites, les couleurs

 

AIMER c'est faire du bien à celui qu'on chérit, lui faire plaisir, illuminer sa douce vie

Celui qui aime est patient, ouvre son cœur à l’autre, distribue bienveillance et bonté

L’amour vrai n’est pas possessif, il ne cherche pas à accaparer, il est libre de toute envie

L'amour c'est voir le visage de l’autre, qu'il nous fasse sourire même quand on est fatigué

 

L’AMOUR c'est le regard de l'autre sur nous, un échange tendre et fougueux en même temps

C'est une alchimie de tous les sens, un désir de n’aimer rien que par lui,  indéfiniment

L'amour, c'est ressentir, c'est exister, c’est une dose d''adrénaline constante dans le sang

L'amour fait exister et ressentir du plaisir, alors que sans amour, on vit tout simplement

L’AMOUR est indispensable à notre bien-être, si bon, si doux, il sert à nous révéler

Il fait surgir le meilleur de nous, on se voit en super héros, dans les yeux des étincelles

L’amour c'est la bougie qui allume notre vie ténébreuse et la rend haute en couleurs irisées

L’amour est une force qui nous pousse à agir bien au-delà de nos capacités habituelles

 

AIMER au-delà des contraintes et faire que cet être devienne notre priorité au quotidien

Se sentir capable de faire des trucs de fou, mais aussi savoir l’amener à réaliser nos envies

C'est au-delà de l'orgueil ou de la fierté,  mettre tout en œuvre pour être celle à qui il tient

C'est regarder les autres mecs parce que c'est humain, mais les trouver fades, aucune magie

 

L’AMOUR est un sentiment noble, c’est beau d'aimer, de partager, de devenir fusionnel

Faire des sacrifices pour le bien-être de l’autre, c'est estimer sa vie plus que la nôtre

C'est utiliser toute la palette des émotions pour teindre d’une belle couleur pastel le ciel

L'amour est la douce imprudence de se livrer entièrement aux sentiments d’un autre

 

L'AMOUR comme toute relation humaine, exige des "soins" tout au long de sa vie

Rien n'est gagné d’avance, il faut recommencer et recommencer sans cesse à l’infini

Quand on aime, on regarde l'être aimé comme la seule raison de vivre et d’exister

L’amour est une fleur qu'il faut arroser chaque matin sous peine de la voir se faner

 

Voir les commentaires

Rédigé par la rage au coeur

Publié dans #Amour

Publié le 24 Avril 2012

barque-407-720px

 

Je déteste le manque de franchise et les non-dits. Ça mène où ?!  C'est donc si dur que cela de dire droit dans les yeux ce que l'on pense plutôt que d'en parler à tout le monde sauf au principal intéressé ? Certes, la franchise demande du courage, et peu de gens en ont...

 

Je suis profondément allergique à ce genre de comportements. Se rendre compte que des gens autour de nous jouent la comédie est juste insupportable. Je leur laisse la responsabilité de ce qu'ils sont, font ou disent et je poursuis mon chemin.

 

"L'hypocrisie est un hommage que le vice rend à la vertu."

La Rochefoucauld

           

Petites explications :

 

Les hypocrites, jaloux des qualités des gens vertueux, font semblant de les admirer. 

 

L’hypocrite se reconnaît à ces signes :

·         quand il parle il ment

·         quand il promet il manque à sa parole

·         quand on lui confie quelque chose, il trahit

 

L’hypocrite se reconnaît à  ces caractéristiques :

·         sa langue contredit son cœur

·         son cœur contredit ses actes

·         son apparence ne correspond en rien à son for intérieur

 

L’hypocrite est le plus dangereux, le pire des ennemis jurés.

 

La parole de l’hypocrite est belle, mais son intérieur est rebelle! Comme il n’a jamais de point d’appui solide dans sa vie, l’hypocrite est toujours perplexe. Chez certains cela est vraiment un art de vivre, un peu comme une seconde nature…

 

Le pire des hommes est celui qui présente deux visages, et tient un double langage. Il ne tarit pas d’éloge en présence de la personne ; il la dévore de sa langue fourchue en  son absence. L’hypocrite est tout à fait indulgent envers lui-même, et très agressif envers les autres.

 

Il vaut mieux fuir ces gens car ils n’apportent rien de positif.

 

L’hypocrisie est un dangereux fléau mettant en péril l’honneur et la dignité, et l’entraînant à la négligence et à la déchéance morale. Elle vole la confiance en soi nécessaire pour réussir sa vie, et la remplace par le pessimisme, l’inquiétude et l’angoisse.

 

Une des raisons du malaise humain est précisément le fait que les hommes aveuglés par leurs ambitions, s’adonnent  à la fausse-apparence et que la sincérité et la pureté ont disparues de leur vie. Il y a des gens dont la déviation morale a atteint le point de non-retour, et qui savent pourtant donner d’eux-mêmes, avec une maîtrise incroyable, une image de philanthrope.

 

L’hypocrisie est à tout point de vue le défaut moral le plus laid.

 

Certaines personnes n’expriment leur opposition que pour se faire remarquer. Ils préfèrent critiquer les qualités des autres, plutôt que d’observer le silence et la discrétion, parce qu’ils ne supportent pas de passer inaperçus. Nombreux sont ceux qui recourent à l’hypocrisie pour se faire valoir.

 

Une célébrité obtenue par la ruse, par la tromperie, par la parole flattant,  par le fait de tirer profit des rivalités ; est vile et méprisable à mes yeux et ne m’inspire aucune dignité.

 

L’homme d’esprit trouve dans ses propres pensées et dans sa propre fantaisie de quoi se divertir agréablement, tandis que l’être borné aura beau varier sans cesse les fêtes, les spectacles et les amusements, il ne parviendra pas à écarter l’ennui qui le torture.

 

Un bon caractère, modéré et doux, pourra être content dans la simplicité, pendant que toutes les richesses ne sauraient satisfaire un caractère avide, envieux et méchant.

 

Le but de chacun de nous devrait être de se doter d’une personnalité saine et profonde, et de se mobiliser pour la quête du bonheur. Rien ne joue un rôle plus déterminant qu’une personnalité forte pour assurer et se donner les moyens de faire face à l’agitation de la vie.

 

Personnellement je ne comprends pas et n’adhère pas à cette manière d’être et de faire. Je fuis l’hypocrisie.

 

"Pour combattre l'hypocrisie les meilleures armes sont la franchise et la simplicité."

St Vincent De Paul

 

"L'hypocrisie est un mensonge timide et bas ; le mépris est sa punition."

Jean-François de La Harpe

 

"Les hypocrites les plus doux sont les plus redoutables."

Victor Hugo

 

Voir les commentaires

Publié le 23 Avril 2012

imagesCA48KYLF.jpg

 

Vous êtes-vous déjà senti tellement blessée que vous pensiez ne jamais vous en remettre ?
Rester bloquer sur ses souffrances cause de sacrés dégâts dans notre vie. Lorsqu’on s’accroche au passé on ne peut plus avancer. Laisser filer son passé nécessite de gros effort et une sacrée remise en question personnelle.

Se poser les bonnes questions :

Comment en suis-je arrivée là ?

Qu’est-ce-qui me retient dans le passé ?

Qu’est-ce qui m’empêche d’avancer ? Pourquoi ?

 

Les réponses arrivent seules :

Une course folle et débile à l’amour.

J’ai été trahie et  on a détruit la confiance que j’avais en l’autre.

On a abusé de ma gentillesse, on a exploité mes valeurs.

On a puisé dans mes sentiments jusqu’à épuisement.

On m’a illusionnée en profitant de ma crédulité.

 

Agir, prendre les bonnes décisions :

J’ai pris mon courage à deux mains, repris contact avec les personnes concernées (sauf une), expliqué mon ressentit. Je n’ai pas besoin d’excuses, ce n’est pas important à mes yeux. Simplement en m’exprimant j’ai mis un point final à des situations blessantes. Ces cicatrices qui étaient à vif, se sont refermées pour certaines, pour d’autres elles sont en train d’être soignées.

 

J’ai pu leur dire ce que j’avais ressenti au plus profond de moi. J’ai pu exprimer les sentiments de colère que j’avais eue lors de ces situations, la frustration par rapport aux mensonges qu’on m’a dits, la détresse face à la manipulation. Mes émotions retenues tout ce temps ont pu sortir de façon constructive et j’ai été agréablement surprise de ma sensation de bien-être après coup. De leur côté ils  m’ont exprimé leur désolation et reconnus  leurs erreurs, mais aussi expliquer les raisons de leurs actes et les responsables. Ils sont maintenant à mes côtés et nous dégustons les petits plaisirs de la vie tous ensemble. Nous avons pris la ferme résolution de nous dire ce que nous ressentons sur l’instant présent, de ne plus nous laissons induire en erreur par des personnes malveillantes,  pour ne plus jamais nous perdre de vue.

 

J’ai cru que pardonner et oublier était plus facile à dire qu’à faire. En fait non ! Je me force à laisser les choses du passé là où elles sont,  je leurs refuse formellement d’affecter mon présent en les mettant dans une petite boite de mon cerveau, cadenassée à double tour. Et, chose merveilleuse, j’avance plus paisiblement, sereine, confiante.


Je ne peux pas changer ni effacer le passé, mais je peux l’accepter et avancer malgré tout. Depuis que j’ai compris et affronté cela, l’avenir me semble plus lumineux. J’ai enfin repris le contrôle de ma vie et je me sens bien dans mes baskets.

 

Conséquences magnifiques sur ma vie suite à cette remise en question :

F Je me laisse guider par mon intuition personnelle et n’agis plus sous le conditionnement des gens ni

    du passé.

F J’ai un manque total d'intérêt pour juger les autres et me désintéresse complètement de tout  ce qui

    engendre  des conflits.

F J’ai une perte complète de la capacité à me faire du souci

F Le plaisir d'apprécier les choses et les êtres tels qu'ils sont est constant
F
J’ai de violentes attaques répétées de sourires ce qui me donne le doux sentiment d'exister
F Mon esprit d'enfant a refait surface et il est à nouveau ouvert à la simplicité, aux rires et à la gaieté

F J’arrive à faire un détour pour éviter les personnes qui vivent dans l’hypocrisie, les conflits et le

    conformisme, qui usent de chiqués et de tartuferies. Je m’interdis formellement  tout contact avec

    les gens présentant ces symptômes.

 

J’espère que mon état est irréversible et que ma maladie du bonheur est contagieuse.  Plus d’esprits belliqueux dans mon entourage, mais des gens fidèles, simples et sincères pour fêter la vie. Un cercle de partage où se produisent de sacrées crises collectives de fou rire.

 

  Voici des proverbes espagnols que j’aime :

 

L'homme sage tente tout avant de recourir aux armes.

  Ce n'est pas la trempe des armes, mais celle du cœur qui donne la victoire.

  Pleure s'il le faut pour apprendre…. plus tard tu riras.

Voir les commentaires

Rédigé par la rage au coeur

Publié dans #Espoir

Publié le 22 Avril 2012

18754195 small

 

 

Aujourd'hui je prends ma plume pour écrire
Combien je vous aime,  je laisse parler mon cœur
Mes filles vous êtes mon plus grand bonheur
J’utilise la poésie pour le crier et pour le dire

 

Mon petit cœur gronde d’amour pour vous mes anges

Mes sentiments sont éternels et doux comme le miel

Vous allumez la flamme de mon cœur et le soleil de mon ciel

Vous savoir à mes côtés me bouleverse, très bel échange

 

De ma vie vous en avez fait une belle partition de musique

La mélodie est douce, vous 2 en êtes le plus beau refrain

Les notes de joie s’entrechoquent pour donner un son unique

Musique entrainante qui rassure nos lendemains incertains

 

Mes filles vous êtes ma drogue dure et douce à la fois

Je me pique à la seringue de vos caresses si douces

Je me shoote aux sourires si tendres sur vos minois

Je pique des délires quand vous m’appelez à la rescousse

 

Vous m’inspirez les plus beaux mots tendres d’amour qui soient

Vous êtes mon inspiration, mes muses, ma source de poésie

Je vous offre ce poème écris avec mon cœur de maman

Des mots simples pour exprimer mon amour si grand

 

Je vous offre les racines et les ailes pour réussir vos vies

Je n’ai d’autre richesse que celle de mes valeurs à vous donner

Sur l’immensité de l’océan de la vie vous êtes embarquées

J’affronterais les vents et les marées pour vous éviter les tragédies

 

  St Valentine1    MAMAN   St Valentine1        

Voir les commentaires

Rédigé par la rage au coeur

Publié dans #Enfants

Publié le 20 Avril 2012

diamant

 

“Le miracle n’est pas de marcher sur l’eau. Le miracle est de marcher sur une terre verte, d’habiter pleinement le moment présent, et de se sentir vraiment en vie.”

~Thich Nhat Hanh

 

La société de consommation et les modes nous assomment constamment avec l’idée du manque et tentent de nous faire croire qu’il nous faut posséder telle chose ou réaliser telle expérience pour être heureux.  Nous oublions souvent d’apprécier tout ce que nous avons et vivons déjà dans notre quotidien: la santé, un toit au-dessus de notre tête, une famille, des amis, des passions, etc.

 

A notre siècle, nous avons de tout en abondance et cet excès diminue notre appréciation de la vie. Ce sont les petites choses qui rendent la vie appréciable : passer du temps avec ses enfants, se balader avec la personne que l’on aime, discuter avec ses amis, un livre passionnant, une glace en agréable compagnie, un arbre qui fleurit, se poser sur l’herbe et contempler…. Si nous arrivons à apprécier toutes ces petites choses du quotidien, le plaisir n’en sera que plus intense ! Les excès, eux, conduisent à toute sorte de problèmes.

 

Nous sommes aveugles de tout ce que nous avons et voyons clairement ce que nous n’avons pas. Notre présent nous semble tellement ennuyeux et vide qu'on le fuit et courront après l’inaccessible.

 

Je me suis laissé mener sur un chemin que je ne voulais pas emprunter, sur lequel je n’avais pas prévu de me retrouver. En fait, en remettant les choses à plat, je dois reconnaitre en toute objectivité, et en ayant pris de la distance par rapport à ce qu’on m’avait imposé, que plein plein plein de choses étaient totalement inutiles. Je me suis posé là, et j’ai commencé à

désencombrer ma vie !

 

J’ajuste chaque jour ma façon de vivre en fonction de mes priorités et surtout de mes valeurs.

Je chasse de ma vie tout ce qui ne m’apporte rien ou si peu, je jette le superflus, je ne veux plus entendre parler de paraître, j’exclus les gens qui ne savent pas ce qu’ils veulent, je fuis les instables, je change de déco,  je privilégie la communication, je mets en place des montagnes de tendresse, je diffuse mon amour, je déguste la simplicité de chaque instant.

 

Je me suis ENFIN retrouvée, j’ai ENFIN retrouvé ma simplicité et je privilégie la richesse intérieure par opposition à la richesse matérielle que je laisse très volontiers aux gens superficiels. Je renoue avec les plaisirs simples de la vie et du bonheur. Etrangement, j’ai redécouvert la saveur des joies simples et je supporte beaucoup mieux les maux de ce monde et surtout la stupidité de l’être humain.

 

Je consacre du temps pour échanger avec mon entourage, on parle de la pluie et du beau temps, on refait le monde avec mes amis.  Mais le plus important de tout, c’est que je peux consacrer toute ma bonne humeur à mes filles, plus de larmes, plus de visage triste. Etant sortie de l’emprise, mon cœur de maman s’est reconstruit et bat très fort pour ses enfants. On se prend du temps pour créer des choses que nous n’avions pu faire,  nous passons de longues heures à discuter ou à faire des gâteaux, nous nous promenons dans les magasins, nous passons des heures au téléphone à baragouiner…. Je n’ai jamais été aussi proche d’elles ! Bref nous pratiquons l’art de vivre en favorisant le bonheur et en chassant très loin le superflu.

Depuis que je me suis arrêtée pour savourer le moment présent, je me bâtis des souvenirs heureux. Ces souvenirs sont indélébiles et sont une source de réconfort quand la vie me malmène : je suis en train d’en faire le plein.

 

Il faut connaître la souffrance pour se rendre compte de ce qu'est le bonheur. En fait, je peux presque remercier la personne qui m’a conduite sur ce chemin tortueux, car elle m’en a montré les deux facettes. Je ne vis plus à travers elle et encore moins pour elle.  Je suis redevenue MOI, je me suis réapproprié MES valeurs.

 

NE JAMAIS FAIRE AUX AUTRES CE QUE L’ON NE VEUT POUR SOI !


Je me suis retrouvée au tapis, essoufflée, à me demander le sens de ce gâchis et j’ai compris !

Certaines personnes ne cesseront jamais de courir, car quoi qu’elles aient, cela ne sera jamais assez. Personnellement, je suis heureuse d’avoir ce que j’ai et j’en savoure chaque jour le nectar : amour, tendresse, amitié... Des choses simples, mais un trésor énorme. Je suis à nouveau de ce monde, mon but dans la vie est clair, j’avance sereine sur la route du bonheur.

 

 

Il faut avoir subi les rigueurs de la vie pour en savourer les joies simples.

 

La vie n'est pas une course

Mais un voyage à savourer pas à pas

Hier c'est de l'histoire

Demain est un mystère

Aujourd'hui est un cadeau

 

 

 

 

<a href="http://www.referencementgratuit.fr" target="_blank"><img src="http://www.referencementgratuit.fr/refgratuit-88x15.gif" alt="Referencement" border="0"></a>

 

Voir les commentaires

Rédigé par la rage au coeur

Publié dans #Espoir

Publié le 18 Avril 2012

CCAS main tendue

 

Un papa, c'est une montagne de petites choses merveilleuses
C'est un phare qui guide le moindre de nos pas dans la vie
Qui nous montre les cimes à atteindre sans devenir prétentieuse

C'est une source inépuisable de sagesse et de moralité infinie

Hissée sur ton dos, j'ai vu le monde de tout là-haut
Le malheur ne pouvait m’atteindre, c’était trop beau
Je me suis émerveillée de l’habileté de tes rudes mains

Ton travail et dur labeur ont servis à assouvir ma faim

Si tu savais à quel point je souffre, comme je suis mal
Ta maladie te détruit, c’est pour moi une torture morale

Je ne sais plus du tout comment interpréter tes silences
Je reste là à regarder et me tords pliée par ma souffrance

 

C'est très dur de ne pas pleurer en pensant à ce qui va arriver

La crainte d'un jour voir partir mon papa devient une réalité

Mon cœur pleure et mes yeux saignent devant ta douleur

J’aimerais pouvoir la prendre et la remplacer par du bonheur

 

Tu es la victime de la maladie et face à elle tu es sans défense

Tu te retrouves condamné au culte d’horribles et viles souffrances

Tu te trouves embarqué contre ton gré dans un carrosse de tristesse

Qui refuse de rouler à autre chose que l’essence de la détresse

 

Compte à rebours sans détour ni retour possible qui commence déjà

Corps flasque et déformé, le visage jaunit,  les yeux vides et très las

Tu es déjà bien loin, ailleurs, tu es déjà dans un autre monde lointain

Tu ne luttes plus contre ton ennemi redoutable, tu as lâché les mains

 

Dans tes yeux jadis y brillait la joie, la loyauté et la gratitude

Aujourd’hui, je ne vois plus y régner que noirceur et solitude

Dans la profondeur de  tes yeux je pouvais vivre mes rêves

Aujourd’hui quand je m’y plonge je ne vois plus que l’enfer

 

Papa d’amour, je ne supporte plus du tout de te voir ainsi torturé

Je voudrais te délivrer de la maladie, te sortir de cette souffrance

J’ai cherché partout, toujours la même réponse : c’est désespéré

Je n’ai d’autre choix que d’accepter et de t’apporter ma présence

 

Mon papa je t’aime, mon papa je t’adore

 

 

 

 

<a href="http://www.gamewinner.fr/mmorpg-par-client.html" title="mmorpg par client">mmorpg par client</a>

 

Voir les commentaires

Rédigé par la rage au coeur

Publié dans #Grand ' Parents

Publié le 17 Avril 2012

images.jpg

 

 

 

La sincérité fait partie de ces valeurs qui ont disparues avec le mode de vie qui a changé. Du temps de nos grands-parents, une poignée de main suffisait pour sceller une amitié ou un contrat. Aujourd'hui, chacun essaie de tirer la couverture à soi,  de tirer sur les autres à vue, tels des loups.

 

La sincérité que l’on voit de nos jours, n’est parfois qu’une fine dissimulation pour attirer la confiance des autres. Dans ce cas, l’illusion de paraître n’est pas une vraie sincérité car elle est tournée vers soi avant d’être tournée vers les autres, cherchant à briller plutôt qu’à aimer et à utiliser plutôt qu’à comprendre les autres.

 

On peut se poser la question : être sincère de nos jours est-ce une qualité ou un défaut ? Faut-il renoncer à ses principes et à ses valeurs pour pouvoir vivre dans la  société actuelle ? Ou alors continuer à être sincère et subir les conséquences ?  La sincérité, être sincère : des mots qui ont perdus de leur sens, de leur portée aujourd'hui. Tout comme l'honnêteté d'ailleurs !

 

Il ne faut jamais renoncer à nos principes et nos valeurs car ce sont de vraies richesses.  Et même si on vit dans un monde de bruts, un monde hypocrite, il ne faut jamais baisser les bras devant les obstacles de la vie, mais au contraire utiliser nos valeurs pour les surmonter. Etre sincère c'est être courageux et honnête envers soi-même : la sincérité est une preuve de maturité à mon sens.

 

La sincérité c’est tout simplement : ne pas se mentir, s’accepter tel que l’on est avec ses défauts et ses qualités. Etre sincère signifie : ne pas cacher la vérité, ne pas dissimuler, ne pas mentir, essayer d’avoir la parole juste et vraie. La vraie sincérité transcrit sans déformation ce qu’on ressent et cela se voit à l’extérieur tel un reflet dans un miroir.

 

Une parole sincère est une parole qui comporte de la retenue, qui dit la vérité de ce que le cœur éprouve réellement. La sincérité confie ce qu'elle éprouve avec simplicité. Quand on est sincère on exprime ses pensées avec la noblesse de la vérité, sans aucune suffisance ni fioritures. La sincérité est non seulement dans nos paroles, mais aussi démontré par nos attitudes et nos actes.

 

La sincérité pour moi c'est être honnête avec la personne qui est face de moi, c’est la respecter simplement.  Je préfère  une personne qui me secoue en me disant la vérité,  qu’une personne qui me ment pour essayer de m'envelopper et me manipuler.  La sincérité c’est ouvrir les portes de son cœur, une invitation pour l’autre.

 

La sincérité c'est la force qui me pousse  à poursuivre mon chemin, et qui m'empêche d'hésiter ou de rétrograder. Tout ce que je dis ou je fais est l’élan de mon cœur,  tout est  désintéressé et sans intérêt pour un profit personnel. Mes actes et mes paroles  sont sincères et conformes à mes intentions et sans arrières pensées.

 

Dire ce que je ressens au plus profond de moi, sans détour, est très important à mes yeux. J’essaye de  toujours agir  comme j'aimerais qu'on le fasse avec moi...  Même si c’est parfois difficile à entendre ! Je suis pour les relations «  saines » sans aucun quiproquo. JAMAIS  je ne jouerais avec les sentiments de quelqu'un, quel qu'il soit.

 

Je n'ai rien à cacher et reste vraie dans toutes relations. Ce qui ne veut pas dire que je passe de la pommade aux gens,  j'ai horreur de ça et déteste qu'on m'en tartine ! Je  dis les choses telles qu'elles sont, tout en respectant les fait et surtout la personne en face !

 

Je suis et resterais sincère malgré ce que je dois traverser. Je ne juge pas, mais je n’accepte plus : j’ai aussi mes fragilités, mes passions, mes défauts. Je continuerais à dire ce que je pense, à faire les choses selon le feeling de mon cœur, à partager et à donner sans compter.

 

                             

La sincérité est presque devenue un défaut de nos jours 

   J’ASSUME PLEINEMENT D’AVOIR CE DEFAUT !

 

Voir les commentaires

Rédigé par la rage au coeur

Publié dans #Espoir