Publié le 30 Janvier 2012

amour-pomme-nature

 

 

Ce n'est pas évident d'apporter tendresse et d'aimer

Tant que nous n'avons pas fait nôtre la compassion

Cela équivaut à dire que dans la vie on n'a rien pigé

Croire qu'on peut aimer sans cette valeur n'est qu'illusion

 

Aimer ce n'est pas prendre et simplement se casser

Sans même avoir regarder la couleur des yeux

De celui qui réalise nos rêves, exhausse nos voeux

De celui qui ouvre tout grand son coeur pour nous aimer

 

Quand on sait aimer, on nomme l'être tendrement chéri

On l'appelle par son prénom, un petit nom rien qu'à lui

C'est lui montrer qu'il est un être unique dans votre vie

C'est lui prouver comme sa présence vous réjouie

 

Quand on aime on fait tout ce qui est en notre pouvoir

Pour l'amour de notre coeur ne jamais décevoir

Même si notre pouvoir est petit, on le fait à fond

Sans se poser milles questions et tourner en rond

 

Aimer c'est regarder en face les conneries réalisées

Que cela soient les nôtres ou les siennes, idem

C'est être fidèle, sincère et  savoir juste pardonner

C'est être  apte à demander pardon sans blême

 

Quand on a compris que la vertu  de l'amour

Est d'aimer gratuitement sans subir chaque jour

Le duo ainsi formé est alors construit pour durer

Et l'on peut avancer sur le chemin dans la sérénité

 

Je parle bien entendu pas d'un amour par pitié

Il n'y aurait sinon que contraintes, rien de pire

Mais je parle d'amour sincère, vrai et pure

Celui grâce à qui le plaisir et le bonheur durent

 

Quand on aime, on se fout complètement de demain

Aujourd'hui nous suffit plus que largement, on est bien

Vivre l'instant présent donne une énorme force sans fin

C'est une merveilleuse drogue qui nous rend sereins

 

Aimons à tout casser - Soyons un torrent d'amour

Rien ne résiste à sa force

 

Voir les commentaires

Rédigé par la rage au coeur

Publié dans #Amour

Publié le 27 Janvier 2012

J'ai enfin retiré les oeillères de mes yeux aveuglés

Coupé les cordages qui me tenaient séquestrée

J'ai passé des années dans une cage enfermée

Je vais redevenir le maître de ma destinée

 

 

J'ai essuyé les larmes d'un sombre et triste passé

Je me suis relevée et recommence à marcher

Il y a maintenant au bout du tunnel une lumière

Qui fait que je me sente plus heureuse qu'hier

 

J'ai retrouvé, oh miracle, le sourire au quotidien

Je retrouve le goût de vivre chaque jour enfin

Je ne dis pas que j'avais envie de mourir

Mais on m'avais interdit de plaisir me nourrir

 

Je m'en vais quérir une douce et sage liberté

Loin de mon chasseur qui n'avait aucune pitié

Il avait failli me tuer en m'étouffant à petit feu

Simplement par pure méchanceté, alors adieu

 

Sans aucun regret, ni haine, ni peur, ni doute

Je vais avancer sereinement sur la douce route

Laisser très loin derrière moi la cité de l'enfer

Pour enfin rejoindre la cité des anges sur terre

 

D'un simple geste de tendresse est né mon espoir

Je me suis sentie à nouveau une femme désirée

On avait effacé ce doux sentiment de ma mémoire

On m'avait interdit du moindre plaisir éprouver

 

Je refais des choses auxquelles je n'osais plus penser

De longs frissons de bonheur parcourent mon corps

Je renais à la vie en gardant la tête bien accrochée

Les deux pieds sur terre et sans plus perdre le nord

 

coombe

 


Voir les commentaires

Rédigé par la rage au coeur

Publié dans #Espoir

Publié le 27 Janvier 2012

 

 

solidarite-main-tendue

 

 

L’amitié c’est une main qui vous soutient

Dans la douleur, le désarroi ou le bonheur

C’est une oreille qui écoute et qui retient

Tantôt votre peine ou votre joie, sans pudeur

 

C’est un regard qui voit jusqu’au plus profond

De votre âme sans jamais en juger le fond

C’est un cœur qui s’ouvre et jamais ne se ferme

Tel un refuge ou pour ne pas souffrir on s’enferme

 

Que ce soit la nuit ou le jour, peu importe l’instant

L’ami(e) vole à notre secours sans perdre de temps

L’amitié vraie est forte comme l’océan, c’est de l’or

Qu'il faut entretenir chaque jour comme un trésor

 

Le plus beau côté de l’amitié ce n’est pas la main tendue

Ou le sourire bienveillant, ou encore la présence de l’autre

Mais la quiétude qu’elle nous procure, sans elle on est perdu

Quelqu'un croit en nous et fait d’une partie de sa vie, la nôtre

 

Voir les commentaires

Rédigé par la rage au coeur

Publié dans #Espoir

Publié le 23 Janvier 2012

954032132

 

 

L'amour est une longue laisse de soie

Qui nous conduit soit au ciel soit en enfer

L'amour ne se conclut pas avec les doigts

Comme un vulgaire et tristounet marché

 

L'amour, est tel un bel et majestueux oiseau

Imprévisible, fragile, mais parfois aussi corbeau

Ce bel oiseau d'un seul battement d'ailes déployées

Allège nos existences de tout le poids de l'absurdité

 

Aimer, ce n'est pas emprunter des routes balisées

C'est avancer en funambule au-dessus de précipices

En sachant qu'il y a au bout une voix qui dit d'avancer

Une voix douce qui vous invite à boire dans son calice

 

C’est sans doute parce que tu ne sais pas distinguer

L’immensité de la mer d’une simple flaque d’eau

Que tu as fait d’une licorne un simple cheval, bravo !

Le mot amour pour toi rime avec imbécilité et naïveté

 

Jusqu’à aujourd’hui c’est mes larmes qui coulaient

Alors que toi tu ne manquais de rien, tu vivais, existais

À présent le cœur lourd et les yeux rougis je me fais tenace

Te regardant fixement avec ce que tu n’oses soutenir de face

 

L’amour qui remplit mon cœur et me rend douce et câline

Est un pouvoir qui fait trembler l’énorme vide de ta poitrine

J’ai aimé, donné, partagé et cela pendant que tu me trompais

Je n’ai aucun regret mais je viens de résilier ton forfait !!

 

Voir les commentaires

Rédigé par la rage au coeur

Publié dans #Mari - époux - amour

Publié le 15 Janvier 2012

yg0thlnn

 

Mes deux filles sont ma fierté, mes tendres merveilles

Je façonne mon bonheur avec elles, ma joie s’éveille

 

C’est facile d’être heureuse en leur douce compagnie

Je prends alors soin d’emmagasiner ces douces féeries

Les plus infimes moments de joie et de tendre bonheur

D’amour et de sourires pour m’en nourrir sans peur

 

Ces doux moments qu'elles m’offrent avec tendresse

Me rappellent pourquoi je les aime avec tant d’ivresse

Pourquoi je continue de me battre avec acharnement

Contre la stupidité, contre la maladie, contre l’isolement

 

L’amour maternel que m’inspirent mes deux filles

Est la plus belle chose qui me soit arrivée dans ma vie

Elles m’apportent le soleil malgré le temps bien gris

La soif de sourire tous les jours, ce n’est pas une pacotille

 

Mes enfants me poussent sans le savoir à continuer

Ils sont la motivation sans laquelle je ne serais plus ici

Si je m’étais laissé abattre par les événements imposés

Je me priverais de bien des bonheurs de leurs vies

 

Toutes les 3 nous formons un drôle de trio diabolique

Tantôt explosif où tout pète, tantôt féerique et magique

La thérapie du rire avec elles est une superbe activité

Dommage que la méchanceté d’autrui nous en ai privé

 

Mais c’est sans compter sur ma grande détermination

Rien ni personne ici bas ne peut m’empêcher d’exister

Le 31 décembre j’ai pris une très importante résolution

Je vais balayer de ma vie les cons et les surexcités

 

Tous ces gens qui ne savent pas ce qu'ils veulent dans leur vie

Et qui même s’ils le savaient ne s’en donneraient pas les moyens

Ces êtres qui se croient supérieurs mais qui ne sèment qu’agaceries

Oust dehors de mon espace, à mes yeux vous n’êtes plus rien

 

Je vais consacrer mon temps, mon énergie, et mon amour

A rendre heureuses les deux merveilles de ma petite vie

Car mes filles sont et resteront la lumière de mes jours

Et je donnerai mon amitié et mon aide pour mes vrais ami(e)s   

Voir les commentaires

Rédigé par la rage au coeur

Publié dans #Espoir

Publié le 10 Janvier 2012

Semer des rumeurs c'est faire exactement le jeu des dictateurs, car les rumeurs font intégralement partie de la technique de leur fameuse (ou infâme) guerre des nerfs. Comme tout ce qui est petit, insidieux, comme les menaces, les chantages à peine voilés, les commérages, les vilenies de toutes sortes, la rumeur se répand comme une trainée de poudre.

 

Mais les vrais fautifs sont ceux qui lui permettent de s'étendre.

Sans leur minable concours, la rumeur mourrait de n'avoir pas été entretenue.

 

Un objectif parfois bien ciblé

 

La rumeur est une arme redoutable largement utilisée dans le conflit contre autrui. Bien qu’en apparence insaisissable, la rumeur semble repérer sa proie avec un flair presque animal, et s’attaque curieusement aux grands cœurs dont ils sont envieux. Celles-ci visent à déstabiliser l’autre pour bénéficier ultérieurement de sa chute. Deux conditions doivent être réunies : que l’auteur de la rumeur demeure indécelable, et que la personne visée présente une zone de fragilité. Ces rumeurs sont souvent destinées à des personnes amoureuses, maternelles, combatives, naïves, sensibles, soumises sans le savoir ; mais aussi, jalouses et exigeantes.

 

Une arme pour déstabiliser

 

La rumeur est le moyen le plus efficace pour semer le doute et égarer les esprits. Elle se caractérise par la conspiration ou la contamination. Lancée à des fins de déstabilisation, elle est véhiculée par des messages dont les auteurs savent pertinemment qu’ils sont faux : simplement parce qu’ils sont influencés par une colère du moment. Je rappelle que la désinformation a pour objectif de nuire à l’image d’une personne par l’intermédiaire d’une information négative qui va frapper la mémoire du destinataire.

 

Cette propagation délibérée de « fausses vérités » a pour but d’affaiblir l’adversaire en influençant l’opinion extérieur. Semer le doute sur le caractère d’une personne, jeter l’opprobre sur sa réputation, faire des insinuations douteuses sur ses capacités, suggérer de le délaisser, lancer une polémique, etc.

 

Toutes ces attaques portent atteinte à l’image de l’être, le déstabilisent, quand elles ne la font pas disparaître à plus ou moins long terme.

   

La rumeur peut causer des dégâts considérables

 

Aujourd’hui, nous devons nous défendre contre les effets néfastes du « on peut tout dire ». On ne compte plus le nombre de rumeurs ayant entraîné des conséquences désastreuses (parfois jusqu’au suicide). Les rumeurs restent, et souvent nous poursuivent, même si nous avons prouvé que ce n’était pas vrai. Les rumeurs sont néfastes, surtout lorsqu'elles sont mal fondées, érigées de façon à "sabrer", à "casser" la dignité d'une personne. Malveillance innée, jalousie ou pure méchanceté ? Allez donc savoir ce qui se passe dans la tête de ceux qui les propagent ! Et bien malheureux, ceux qui tombent dans le panneau, au point de rompre des amitiés construites au fil du temps, des amours passionnés détruits !

 

Diffamez, il en restera toujours quelque chose ! L’objectif est d’épuiser l’autre conscient de devoir démentir ces allégations sous peine de les cautionner par un silence « suspect ».  Salir une personne sans raison est ignoble. Aucune immunité ne peut être demandée face à de tels comportements.

 

Etat d’esprit du lanceur de rumeur

 

Le parcours de chacun se construit comme une mémoire, nous emmène sur des chemins d’apprentissage, d’expérimentation, d’illusion. Sur ces chemins s’éveillent notre conscience et notre identité. Transmission du passé de génération en génération, cloisonnement de l’individu, désenclavements des préjugés et des apprentissages, poussent à l’épanouissement et à s’interroger sur nos héritages. Souvent des questions sans réponse finissent par éclater comme un puzzle inachevé. La frustration s’installe…

 

C’est des personnes en mal de vivre qui ne parviennent pas à exprimer leurs désirs, des gens envieux, sans grande personnalité. Ils se libèrent de cette frustration de vivre, mélangeant leurs maux personnels aux mots des rumeurs pour qu’on juge ceux qui osent ! OSER : chose que ces personnes n’ont pas le courage de faire.

 

La rumeur, c'est le glaive merdeux souillé de germes épidermiques que brandissent dans l'ombre les impuissants honteux. Elle se profile à peine au sortir des égouts pour vomir ses miasmes poisseux aux brouillards crépusculaires des hivers bronchiteux.
Citations de Pierre Desproges

 

   En temps de paix, ce ne serait que de la fanfaronnade, mais en temps de conflit ce sont des rumeurs extrêmement dangereuses. Le moyen d'empêcher la destruction de quelqu’un est que chacun tienne sa bouche hermétiquement fermée.

 

La rumeur est la vérité des menteurs.

Voir les commentaires

Publié le 4 Janvier 2012

Sortir du moule du stéréotype « il faut ressembler à madame tout le monde et se taire ». Qui sommes-nous ? Où est notre place quand on a un cœur, qu’on sait ce qu’on veut et qu’on l’assume ?

 

Le vide laissé par l’injustice est pénible parce que sans réponse. Un passé que l’on nous a obligé à laisser derrière nous sans solution de futur : dur à porter quand on a des valeurs.

 

Je m’aperçois que se cacher et se donner bonne conscience en donnant de l’éphémère paraît plus facile que d’aider son prochain. Rejeter ce qui semble faire peur est mieux que d’affronter et comprendre selon beaucoup.

 

Etre à l’écoute spontanément, quelle que soit la situation en face de soi, au lieu de rejeter et juger sans même savoir n’est-ce pas signe d’intelligence et de volonté ?

 

Nous vivons dans une société superficielle et égoïste ; Beaucoup d’entre nous s’y complaise et alimente au quotidien. Ma profondeur, ma joie, mes envies de poursuivre ma vie ne se positionne pas dans cette société du virtuel, du jetable, du maussade ! Le bonheur à 20 € pour quelques secondes sur internet ? C’est cela maintenant le bonheur ? Si c’est cela je vous le laisse……

 

Construire, partager, découvrir, concéder, donner, AIMER…. Est-ce que cela est encore possible ? Fait-on peur aux hommes quand on a du caractère et qu’on sait où on veut aller ? Alors c’est qu’ils sont faibles ! Mener un combat à deux pour le bonheur est un merveilleux challenge qui  ne peut que conduire au bonheur partagé.

 

Mais pour ce faire il faut savoir écouter,  être juste, reconnaitre ses erreurs,  se remettre en question, accepter l’avis de l’autre s’il est meilleur que le nôtre, se repositionner, donner juste pour un sourire, épauler…. Et que sais-je encore…..

 

Où se cachent ces gens qui pensent comme moi que le bonheur est possible en se donnant les moyens nécessaires ? Je les cherche, je suis perdue…..

bouteille mer 250

 

<a href="http://labs.ebuzzing.fr/" target="_blank"><script src="http://labs.ebuzzing.fr/getvote?style=squarewhite" type="text/javascript"></script></a>

Voir les commentaires

Publié le 4 Janvier 2012

couple cygne

 

 

C’est quoi un homme, un vrai ?

 

ü c’est un homme dans les yeux de qui je me vois, fidèle à la façon dont JE me vois

ü c’est celui qui sait être à la fois léger et rassurant

ü quelqu’un qui n’a pas peur de ses failles, de sa sensibilité

ü qui peut me dire « t’inquiètes,  je m’occupe de tout » et que je crois

ü quelqu’un qui me fait rire

ü c’est un homme qui me fait réfléchir, m’interpelle

ü celui qui est capable de m’envoyer, par un seul regard ou un sourire, dans un  

    univers magique

üc’est un être qui aime m’ouvrir ses bras

ü c’est l’homme qui a compris que la virilité n’est pas un sport de compétition ni de

    combat

ü c’est quelqu’un d’honnête et de loyal

ü qui a les 2 pieds sur terre, tout en sachant rêver

ü c’est l’être dont les yeux s’illuminent de bonheur en entendant les mots « Papa » ou

    « Chéri »

ü un homme un vrai c’est celui qui sais entendre, écouter, parler et parfois deviner

ü quelqu’un qui est bien et droit dans ses baskets

ü qui n’a pas peur ni honte de dire Je t’Aime

ü un homme qui ne se cache pas pour pleurer

 

Un homme un vrai, c’est simplement celui qui sait faire en sorte qu’une femme se sente SA FEMME

 

 

<a href="http://www.netbusiness-team.com" onclick="window.open('http://www.netbusiness-team.com/partner_in.php?id=334')" title="Gagner de l'argent sur internet" target="_blank"><img src="http://www.netbusiness-team.com/img/banner/88.gif"/ alt="gagner de l'argent"/></a>

Voir les commentaires

Rédigé par la rage au coeur

Publié dans #Mari - époux - amour

Publié le 4 Janvier 2012

Etre bon c’est un pari sur l’avenir. Dans un monde brutal où la tendresse à disparue. S’ouvrir à l’autre et accepter le risque qu’il profite de nous pourrai presque être considéré comme un acte de bravoure. Car dans notre monde il y a plus de profiteurs et de manipulateurs que de gens prêts à donner de l’humanité.

 

Etre gentil, c’est n’est pas être stupide. Dans cet univers de brutes, la bonté est plutôt l’intelligence de celui qui peut se permettre de voir son image mise en cause sans s’effondrer. Cet être bon préfère s’ouvrir à autrui que de vivre centré sur ses propres intérêts. Cela relève presque du courage car totalement à contre courant du cynisme actuel.

 

Etre bon ce n’est pas être faible. C’est avoir une éthique de cœur qui a su acquérir, au fil des expériences de vie, l’art de la gentillesse authentique.

 

Etre bon c’est savoir dire OUI ou NON sans stresser. C’est savoir entendre le OUI et le NON de l’autre sans réticence ou malaise.

 

Une personne bonne a le courage de défendre ce qui est juste et de s’insurger si quelque chose lui parait abusif.  Une personne gentille sait écouter sans juger, aider sans compter, donner sans encaisser, partager sans demander…. AIMER tout simplement.

 

La bonté invite à la sagesse. Le désir de bien faire n’est pas un signe de faiblesse, ni une marque de stupidité. C’est une preuve d’intelligence car pour être bon, il faut comprendre les bénéfices qu’il y a être naturellement bon.

 

Etre bon c’est pouvoir se respecter dans chacun des actes de sa vie, et en créant des liens peut être réussir à ouvrir une porte vers l’inespéré.

 

main1X

Voir les commentaires

Rédigé par la rage au coeur

Publié dans #Divers